Neuchâtel Xamax: Bulat Chagaev: «Mon avocat m'a trahi»
Actualisé

Neuchâtel XamaxBulat Chagaev: «Mon avocat m'a trahi»

Dans son premier entretien accordé à un media russe, Bulat Chagaev revient sur les affaires qui secouent le club et met en cause l'ancien management.

«Tout a commencé non pas à cause d'un Tchétchène venu de Russie, mais parce qu'il y avait des malversations financières au sein du club». Revenant en profondeur sur les problèmes du club dans un entretien accordé à l'hebdomadaire russe «Sport Dien za Dniom», repris par tsr.ch, Bulat Chagaev accuse l'ancienne direction de mauvaise gestion.

«Quand j'ai repris le club il y avait 34 voitures en leasing. Le président d'honneur Gilbert Facchinetti en avait une. Cela nous coûtait 132'000 francs par mois. J'examine les compte et je vois que les dépenses étaient gonflées de 80%. Le club disposait de 23 appartements au prix de 3000 francs par mois, alors qu'à Neuchâtel on peut trouver pour 800 francs un appartement correct. J'ai aussi découvert que Xamax disposait de 18 comptes en banque.

Plainte contre l'ancienne direction

Le patron de Xamax indique vouloir porter plainte contre l'ancien management et met également en cause son ex-avocat, François Canonica : «Je porterai plainte (contre l'ancienne direction du club). Mais mon propre avocat m'a trahi. Imaginez : il me téléphone en me disant "Si vous leur rendez leur "Bentley", en deux heures ils retireront leur plainte". J'ai répondu: "Tu es un commerçant ou mon avocat?"»

Dans l'entretien, Bulat Chagaev explique pourquoi il compte aller au bout des procédures judiciaires: «Si je laisse tout tomber, cela sera la confirmation de ce qu'on écrit sur moi dans les journaux. Ils pourront dire que j'ai volé de l'argent, et que je le blanchis. Mais je leur dis: "Comment peut-on blanchir de l'argent d'un club qui n'a pas de sponsor. Comment blanchir de l'argent quand on est absolument seul? Comment?».

Ralph Isenegger mis en cause

Enfin, revenant sur la fausse attestation bancaire de la Bank of America qu'il aurait fournie à la Swiss Football League, l'homme d'affaires tchétchène nie avoir transmis le document: «Je l'ai découvert à la télévision. En plus un jour férié, afin que durant deux jours je ne puisse entreprendre aucune action.» Interrogé quant à l'identité de l'auteur du faux, Bulat Chagaev n'hésite pas: «Ralph Isenegger».

(20 minutes)

Les joueurs sont partis en Espagne

La vie continue à Neuchâtel Xamax malgré les tourments de ces derniers jours. Jeudi matin une quinzaine de joueurs et le staff sont montés dans deux mini-bus et ont pris la direction de l'aéroport de Genève. De là ils prendront un vol Genève-Madrid puis un autre Madrid-Séville pour finalement s'installer à Huelva, station balnéaire du sud de l'Espagne.

Xamax restera en Andalousie jusqu'au 13 janvier. Les interrogations sur le sort réservé aux quatre bannis, Stéphane Besle, Javier Arizmendi, Vincent Bikana et Haris Seferovic, ont été rapidement levées. Remerciés mercredi par la direction du club, ils n’étaient pas présents pour ce stage de reprise.

Personne ne semble avoir boycotté le départ vers l'Espagne. Le marché des transferts ne s'ouvrant en Suisse que le 15 janvier, tous les joueurs, même ceux qui envisagent un départ de Neuchâtel dès cet hiver, ont tout intérêt à participer à ce stage pour maintenir leur forme.

Les joueurs ou les membres de l'encadrement se sont engouffrés dans les mini-bus sans piper mot. Mais l'ambiance semblait bonne au sein du groupe.

(jpw)

Seferovic et Fiorentina veulent leur argent

La Fiorentina attend toujours 200'000 francs de la part de Neuchâtel Xamax. Selon la «Neue Luzerner Zeitung», le club dirigé par Bulat Chagaev n'a pas transféré cette somme au club italien pour le prêt de Haris Seferovic, viré mercredi par le président tchétchène.

L'international suisse M21 réclame pour sa part quelque 50'000 francs, qui correspondent aux salaires de novembre et décembre ainsi qu'aux frais liés à son appartement et à sa voiture. Les conseillers de l'attaquant lucernois se sont donnés dix jours pour lui trouver un nouveau club. Dans le cas contraire, il devrait rentrer à Florence, où il ne devrait quasiment pas jouer.

Ton opinion