Diplomatie: Burkhalter rencontre son homologue soudanais
Actualisé

DiplomatieBurkhalter rencontre son homologue soudanais

Il n'y avait plus eu de rencontre ministérielle entre la Suisse et le Soudan depuis 2005.

La rencontre a eu lieu ce mardi à Berne.

La rencontre a eu lieu ce mardi à Berne.

Keystone

Le conseiller fédéral Didier Burkhalter a reçu le ministre soudanais des affaires étrangères Ibrahim Ghandour mardi à Berne.

Leur échange a porté sur les coopérations existantes ou à développer avec la Suisse: aide humanitaire, coopération dans la gestion des migrations et protection des personnes forcées de fuir ainsi que la coopération archéologique avec des universités suisses, selon un communiqué mardi du Département des affaires étrangères (DFAE).

M. Burkhalter a relevé auprès de son homologue la nécessité de progresser sur les réformes à opérer dans l'organisation de l'Etat soudanais vers plus de décentralisation, ainsi que dans le domaine des droits de l'homme. Il a évoqué la possibilité d'avoir, à l'avenir, une coopération plus étroite au niveau multilatéral.

La Suisse apporte depuis des années de l'aide humanitaire au Darfour. Elle a aussi contribué au processus de cessez-le-feu entre le mouvement de libération du Soudan et Khartoum, négocié et signé en Suisse le 19 janvier 2002. La Suisse a l'intention de poursuivre cet engagement, selon M. Burkhalter. Un engagement qui s'inscrit dans une stratégie centrée surtout sur la sécurité alimentaire et la protection des migrants.

Burkhalter en Jordanie

La question de la migration, de ses conséquences et des réponses à y donner par un pays comme la Suisse sera aussi au centre d'un voyage de deux jours qui emmènera M. Burkhalter vendredi à Chypre, puis à Amman, capitale de la Jordanie, selon un communiqué du DFAE.

A Chypre, le chef de la diplomatie participera au Conseil des ministres du Conseil de l'Europe (CdE) qui débattra notamment du renforcement de la sécurité démocratique en Europe. Les ministres des 47 pays du CdE discuteront également d'un plan d'action destiné à protéger les enfants réfugiés et migrants en Europe.

Le conseiller fédéral se rendra ensuite dans le camp de réfugiés d'Azraq, en Jordanie, qui accueille plus de 35'000 Syriens qui ont dû fuir leur pays. Didier Burkhalter y inaugurera une installation d'eau permettant aux habitants du camp d'avoir un accès direct à ce bien de première nécessité sans qu'il soit nécessaire de faire venir cette eau par camions, comme c'était le cas jusqu'à aujourd'hui. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion