Médecines complémentaires: Burkhalter tranchera d'ici la fin de l'année
Actualisé

Médecines complémentairesBurkhalter tranchera d'ici la fin de l'année

Didier Burkhalter décidera d'ici la fin de l'année si les médecines complémentaires seront de nouveau remboursées par l'assurance maladie de base.

L'homéopathie n'est actuellement pas remboursée.

L'homéopathie n'est actuellement pas remboursée.

Les sociétés concernées ont déposé leur demande.

Ces médecines peuvent faire valoir un certain soutien populaire. Le 17 mai dernier, les Suisses ont accepté une article constitutionnel demandant une meilleure prise en compte de la médecine complémentaire dans le système de santé. Ce texte a été rédigé après que Pascal Couchepin a biffé ces cinq thérapies du catalogue de base.

Pour pouvoir y réapparaître, il faudra prouver qu'elles satisfont aux critères d'efficacité, d'adéquation et d'économicité. Depuis 2005, la procédure d'admission a été développée, a précisé jeudi le Département fédéral de l'intérieur (DFI). L'efficacité au quotidien est prise en compte. Il peut en outre être fait appel à des experts externes.

Les dossiers passeront à l'Office fédéral de la santé publique puis à la Commission fédérale des prestations générales et des principes qui émettra une recommandation à l'intention du DFI. D'autres décisions concernant la médecine complémentaire sont attendues d'ici la fin de l'année.

Le Conseil fédéral mettra en consultation un projet visant à ce que les futurs médecins, chiropraticiens, médecins-dentistes et pharmaciens acquièrent des connaissances appropriées en thérapies alternatives dans le cadre de leur formation. Il se prononcera aussi sur la suite à donner à sa proposition de faciliter l'admission sur le marché des médicaments de médecine complémentaire.

(ats)

Ton opinion