Actualisé 14.07.2007 à 15:12

Bush continue de croire à la victoire en Irak

WASHINGTON - George Bush a réaffirmé samedi que la guerre pouvait être gagnée en Irak, s'appuyant sur les conclusions d'un rapport d'étape qui relève des échecs patents de la stratégie des Etats-Unis mais fait aussi état de quelques progrès.

«Ce rapport montre que les conditions peuvent changer, des progrès être réalisés et que la lutte en Irak peut être gagnée en Irak», a estimé le président américain dans son allocution radiophonique hebdomadaire.

«Notre stratégie repose sur la promesse de ce que les progrès de la sécurité paveront la voie du progrès politique», a rappelé le chef de la Maison Blanche, demandant du temps pour que les troupes américaines augmentées de plus de 20.000 soldats tout juste arrivés, fassent leur travail. «Changer les conditions en Irak est difficile mais c'est faisable», a poursuivi M. Bush. «La meilleure façon de faire rentrer chez eux ces braves hommes et femmes est de s'assurer que cette opération réussisse.»

Le gouvernement plaide pour qu'aucune décision cruciale ne soit prise avant l'évaluation que doit remettre en septembre le général David Petraeus, commandant des forces américaines en Irak, les résultats sont inégaux.

Dans la réponse des démocrates au président, Brandon Friedman, ancien officier d'infanterie ayant servi en Afghanistan et en Irak, a jugé, lui, qu'il était plus que temps de passer à l'offensive diplomatique en Irak. «Le fait que la guerre en Irak nous a empêchés de consacrer les fonds nécessaires à la lutte contre les terroristes dans le monde, comme le prouvent le fait qu'Oussama ben Laden court toujours et qu'Al-Qaïda s'est reconstruit», a-t-il accusé. «Nous avons besoin d'une stratégie offensive efficace qui s'attaque à nos véritables ennemis à l'étranger, et la meilleure façon de faire cela est de sortir nos troupes de cette guerre civile en Irak.» (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!