Bush dit qu'il soutiendra McCain
Actualisé

Bush dit qu'il soutiendra McCain

Le président George W. Bush a indiqué dimanche qu'il apporterait son soutien à John McCain s'il emporte l'investiture républicaine.

Mais il estime qu'il reste au sénateur de l'Arizona beaucoup de travail à faire pour s'attirer les bonnes grâces de l'aile la plus conservatrice du parti.

«Il n'y a aucun doute dans mon esprit que c'est un vrai conservateur», a estimé le président dimanche lors d'une interview exclusive sur la chaîne de télévision Fox.

«Je pense que si John est investi, il va devoir travailler à convaincre les gens qu'il est un solide conservateur», a souligné le président, ajoutant aussi «que je serais heureux de l'aider» s'il emporte l'investiture du parti républicain en août pour tenter de battre les démocrates dans la course à la Maison Blanche.

Dur et solide

Les positions de John McCain, souvent plus conciliantes que ce que souhaite l'aile la plus conservatrice du parti, sur l'immigration par exemple ou la lutte contre le réchauffement climatique, lui valent l'animosité de bon nombre de membres du parti républicain.

M. Bush a lui défendu le sénateur de l'Arizona (sud), son adversaire dans la course à la présidentielle de 2000.

«Il est très solide sur les sujets de défense nationale. Il est dur en matière d'impôts. Il est persuadé que les baisses d'impôts (décidées par le président Bush NDLR) doivent être pérennisées. Il est opposé à l'avortement. En ce qui me concerne, ses principes sont sains et solides», a souligné le président.

Refus sur le débat

M. Bush a toutefois refusé de choisir entre John McCain et le seul autre candidat à l'investiture encore dans la course, Mike Huckabee. L'ancien gouverneur de l'Arkansas et pasteur continue sa campagne bien qu'il n'ait quasiment plus aucune chance de l'emporter sur John McCain.

M. Bush n'a pas voulu entrer dans le débat avant que le candidat du parti ne soit désigné.

«Je veux être sûr que vous ne me faites pas participer à ces primaires avant qu'elles ne soient terminées, parce que nous avons un autre conservateur, Mike Huckabee qui est toujours candidat», a dit le président. (ats)

Ton opinion