Busta Flex: «Je suis malheureux en amour!»

Actualisé

Busta Flex: «Je suis malheureux en amour!»

Le rappeur français donnera un concert samedi à la Case à Choc, seule date prévue en Suisse. Rencontre.

– D'où vient le nom Busta Flex?

– Quand je commençais à rapper dans ma chambre, j'ai découvert Busta Rhymes et je trouvais que le nom sonnait bien. Le «Flex» vient de Funkmaster Flex, DJ réputé aux Etats-Unis. J'ai donc fait l'assemblage de ces deux noms et je rappe sous ce nom depuis 1992. Je sais, ce n'est pas très original!

– Votre quatrième album, «Pièce maîtresse», est sorti en juillet dernier. Comment s'est réalisé ce projet?

– Cela n'a pas été facile. Il m'aura fallu deux ans pour le préparer. On voulait vraiment faire un album hip-hop à 200%. J'explique aux gens certaines choses qui m'ont fait évoluer.

– Quel message cherchez-vous à transmettre à travers cet album?

– Soyons positifs et avançons! C'est beau d'avoir une passion dans la vie et de l'entretenir.

– Quels sont les rappeurs qui vous inspirent?

– Busta Rhymes, Style P,

G Unit, tout ce qui vient de New York!

– Etes-vous comblé?

– Pas du tout! Je suis malheureux en amour et au travail aussi! J'en veux plus!

– Subissez-vous le piratage de chansons sur Internet?

– Non, l'essentiel c'est d'être connu. On perd des ventes, certes. Mais je suis un fan avant tout et si on a la possibilité d'écouter l'album avant de l'acheter, tant mieux!

Caroline Goldschmid

Ton opinion