HOCKEY: Bykov 19 ans après
Actualisé

HOCKEYBykov 19 ans après

Tenants du titre, les Russes ont longtemps souffert face aux Etats-Unis, avant de décrocher leur billet pour la finale à une minute du terme vendredi après-midi. Réaction des deux camps.

Ron Wilson, coach des Etats-Unis: «Je suis très fier de mon équipe, les gars ont bien travaillé. On a mieux su défendre dans notre zone que lors des dernières sorties. Il nous a manqué un peu de chance, deux des trois buts russes étant accordés après une déviation. Mais ce n'est pas fini. Nous étions venus ici pour décrocher une médaille, nous jouerons pour le bronze dimanche dans la «petite finale». Mais avant, il nous faudra digérer cette défaite.»

Slava Bykov, coach de la Russie: On a beaucoup vu Kovalchuk cet après-midi (1 but, 1 passe décisive), mais il n'a pas été le seul à briller. Je suis naturellement heureux de cette qualification. Je me retrouve en finale 19 ans après mon titre de champion du monde à Berne, en tant que joueur, mais je ne vais pas trop y penser. Une finale, c'est toujours quelque chose d'unique, et celle de dimanche le sera aussi. Je vais désormais accorder du repos à mes joueurs afin de pouvoir bénéficier de tout mon contingent, ce qui n'a pas été le cas aujourd'hui.»

Julien Caloz, Berne

Ton opinion