New York: Bynes accuse un flic d'agression sexuelle
Actualisé

New YorkBynes accuse un flic d'agression sexuelle

Arrêtée et emmenée au poste parce qu'elle avait fumé de la marijuana, la jeune actrice a déclaré sur Twitter que tout était faux et qu'un officier avait «frappé son vagin».

par
jfa

(source: tmz.com)

Interpellée jeudi soir pour mise en danger délibérée d'autrui en jetant un bong par la fenêtre, possession de marijuana et falsification de preuves, Amanda Bynes nie tout en bloc et affirme avoir été agressée sexuellement par un policier.

Sur Twitter, l'actrice a commencé par écrire qu'elle ne fumait que du tabac, qu'elle ne buvait pas d'alcool, ne se droguait pas et n'avait jamais eu de bong. Elle a ajouté qu'en voyant la photo d'elle prise par les policiers, elle pensait qu'elle avait besoin de faire refaire son nez à nouveau.

Quelques heures plus tard, Amanda est allée plus loin, accusant un des officiers de police de l'avoir agressée sexuellement. «Il a menti et a dit que j'avais jeté un bong par la fenêtre alors que j'avais ouvert pour avoir de l'air frais. Hilarant. Il a frappé mon vagin. Agression sexuelle», a-t-elle écrit. La jeune femme a précisé que le policier avait essayé de la menotter, mais qu'elle avait résisté.

Amanda Bynes se filme dans sa salle de bains

«Ne croyez pas ce qui est rapporté»

«Les flics étaient effrayants. Le policier m'a agressée sexuellement, ils n'ont pas trouvé d'herbe sur moi, ni de bong en bas de ma fenêtre. C'est pour ça que le juge m'a laissée partir. Ne croyez pas ce qui est rapporté», a-t-elle conclu.

Selon ABCNews, le porte-parole de la police de New York a annoncé qu'une enquête avait été ouverte suite aux propos d'Amanda Bynes sur Twitter. Mais une source proche des agents a déclaré que la version de l'actrice ne tenait pas. «Elle était au téléphone avec la police en train de faire ces allégations avant que les officiers entrent dans l'appartement. Un témoin indépendant, le manager de l'immeuble, était là aussi», a-t-il dit.

Suivez toute l'actualité des stars sur les réseaux sociaux avec «20 minutes»:

Ton opinion