Actualisé 15.04.2020 à 10:03

Suisse

C'est bien à la FINMA de désigner l'auditeur de CS

Le Tribunal administratif fédéral considère qu'il revient au gendarme financier de désigner qui tranchera sur l'affaire des filatures menées par la banque aux deux voiles.

Le Tribunal administratif fédéral.

Le Tribunal administratif fédéral.

Keystone

Le Tribunal administratif fédéral a débouté Credit Suisse dans l'affaire de filature de ses ex-dirigeants. La grande banque avait interjeté un appel contre la désignation d'un auditeur assigné par l'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (Finma) suite à ce scandale.

La justice estime que la personne choisie par le gendarme financier remplit les conditions nécessaires, alors que Credit Suisse met en doute l'indépendance de l'auditeur. «Nous prenons acte de la décision de justice et allons l'analyser», a indiqué mercredi un porte-parole de la banque aux deux voiles.

L'affaire des filatures de 2019, dont avait été victime notamment le banquier star et désormais coresponsable de la gestion de fortune chez UBS Iqbal Khan, avait éclaboussé jusqu'au directeur général d'alors, Tidjane Thiam, poussé vers la sortie en février 2020 suite à ce scandale. Le directeur opérationnel Pierre-Olivier Bouée avait rendu sa démission quelques semaines après l'éclatement de l'affaire, au terme d'une enquête interne confiée à un bureau d'avocats. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!