Actualisé 01.12.2017 à 12:22

France«C'est chiant du matin au soir d'être ministre»

Sur la radio publique, Nicolas Hulot a livré son sentiment sur le nouveau poste qu'il occupe au gouvernement.

de
cga/afp

Le ministre de la Transition écologique a affirmé vendredi sur France Inter que la décision sur le projet controversé d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes serait prise «avant les fêtes».

«La seule chose que je peux confirmer, c'est qu'avant les fêtes non seulement on aura reçu le rapport (des médiateurs, ndlr) mais une décision aura été prise et elle sera prise très rapidement», a déclaré le ministre qui n'a jamais caché son opposition à la construction d'un nouvel aéroport.

Le rapport des médiateurs doit été remis le 13 décembre au Premier ministre Edouard Philippe. «Il n'y a visiblement pas de projet parfait», a-t-il dit à propos des deux projets, celui de Notre-Dame-des-Landes et le réaménagement de l'actuel aéroport, Nantes-Atlantique.

Les conclusions de la médiation vont avoir pour objet «de nous montrer si on peut améliorer un projet ou l'autre et notamment en tenant compte de cette réalité que vivent certains riverains de Nantes-Atlantique», a dit le ministre, interrogé sur les nuisances sonores d'une extension de l'aéroport actuel.

Arrêt de la production d'hydrocarbures

Nicolas Hulot veut sonner le glas de la production d'énergie fossile dans l'Hexagone d'ici deux décennies.

Il a nié à nouveau l'idée que son maintien au gouvernement soit lié à la décision de l'exécutif sur Notre-Dame-des-Landes. «Pas du tout. Imaginez que j'agite cette menace là, ce serait une intrusion, je pense insupportable, dans la décision du gouvernement», a-t-il déclaré.

Mais c'est lorsqu'il a été interrogé sur son nouveau rôle de ministre que la sincérité de Nicolas Hulot, loin de la langue de bois pratiquée habituellement par les politiques, a étonné: «Si ça n'avançait pas, pourquoi rester ? C'est chiant du matin au soir d'être ministre. Ça n'a d'intérêt que si vous avez le sentiment de faire avancer les choses », a-t-il expliqué aux auditeurs de la radio publique, selon des propos rapportés dans «Le Parisien». Nicolas Hulot a cependant affirmé qu'il sera «heureux» lorsqu'il aura le sentiment «d'avoir engagé des dynamiques irréversibles» sur les sujets de santé, d'environnement, de transition énergétique, et d'économie sociale et solidaire.

Le rapport des médiateurs ne fera pas de préconisations, mais listera les avantages et les inconvénients des différentes options avec des recommandations pour chacune, selon une source proche du dossier.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!