Actualisé 05.05.2014 à 12:26

Italie«C'est comme si elle avait été crucifiée»

Une jeune femme a été retrouvée morte, nue et ligotée à une barre avec les bras écartés, lundi matin à Ugnano. Un modus operandi déjà observé à plusieurs reprises.

de
joc
Le corps a été découvert à Ugnano, près de Florence.

Le corps a été découvert à Ugnano, près de Florence.

Le cadavre d'une femme a été découvert lundi aux portes de Florence, dans la localité de Ugnano. La victime a été retrouvée sous un pont, nue et ligotée à une barre horizontale avec «les bras écartés comme si elle avait été crucifiée», raconte un témoin cité par le «Corriere della Sera». Ses habits ont été retrouvés à un kilomètre de là. La barre à laquelle la jeune femme était attachée se trouve à quelques centimètres du sol. Elle sert à marquer la limite entre la route goudronnée et un terrain non cultivé.

Selon les premiers examens du médecin légiste, le corps de la victime, une femme blanche âgée entre 20 et 30 ans, ne présente aucun signe de violence. Un témoin raconte avoir entendu des plaintes vers 23h30 dimanche soir, mais a pensé qu'il s'agissait d'un animal.

Selon «La Repubblica», il s'agirait de la deuxième femme découverte en un peu plus d'une année dans les mêmes conditions. En mars 2013, une prostituée âgée de 46 ans avait été retrouvée vivante dans la même zone géographique, ligotée avec du scotch . Elle avait raconté à la police avoir été violée et dépouillée par un client.

Selon les habitants de la région, deux autres femmes se seraient également retrouvées dans la même situation l'année passée. Ce modus operandi, identique à chaque fois, a mis les enquêteurs sur la piste d'un seul et même criminel.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!