Actualisé 03.03.2020 à 15:00

États-Unis

«C'est joli, mais je ne veux pas avoir à revivre ça»

Après le passage de vents tempétueux et très froids, plusieurs maisons situées sur Hoover Beach ont été transformées en sculptures de glace. Les habitants sont inquiets.

de
joc

Les images sont féeriques, mais les habitants du bord du lac Erie (New York) n'ont pas vraiment le coeur à s'émerveiller. Après deux jours de vents froids et tempétueux, certains se sont réveillés vendredi matin dans des maisons complètement figées sous une épaisse couche de glace. Un phénomène bien connu des gens de Hoover Beach, mais qui a rarement pris une telle ampleur. Ed Mis, qui vit à Hamburg (près de Buffalo) depuis huit ans, n'avait jamais rien vu de tel.

1 / 12
02.03.2020 Après le passage de vents tempétueux et très froids, plusieurs maisons situées sur Hoover Beach (New York) ont été transformées en sculptures de glace.

02.03.2020 Après le passage de vents tempétueux et très froids, plusieurs maisons situées sur Hoover Beach (New York) ont été transformées en sculptures de glace.

Jeffrey T. Barnes
Jeffrey T. Barnes
Jeffrey T. Barnes

«On dirait que c'est faux, c'est irréel. Il fait nuit à l'intérieur de ma maison. Cela peut être un peu glauque, un peu effrayant», confie-t-il à CNN. Si la transformation de ces demeures en sculptures de glace apporte une touche enchanteresse aux paysages, les résidents craignent des dégâts. «Nous sommes préoccupés par l'état de la structure lorsque la glace commencera à fondre, à cause du poids sur le toit», explique Ed Mis.

Pendant 48 heures, la région du lac Erie a été balayée par des vents très forts, qui ont projeté de l'eau jusque sur les maisons. «Quand les températures extérieures tournent autour de -20 degrés, l'eau qui monte et frappe les maisons va geler et en faire des glaçons géants», explique Tom Niziol, expert pour The Weather Channel. La glace a commencé à fondre, mais les habitants espère que le gouvernement leur viendra en aide. «C'est un spectacle magnifique, mais je ne veux pas avoir à revivre ça», conclut Ed Mis.

La mésaventure de ces habitants n'est pas sans rappeler celle du propriétaire d'une voiture prisonnière de la glace, en 2012 à Versoix (GE). Les photos de son Audi avaient fait le tour du monde.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!