Actualisé

Incendie à la Jonction«C'est la première fois que je vois ça en 35 ans»

Un feu d'une rare intensité à ravagé un immeuble, lundi matin, dans le centre de Genève. Des dizaines de personnes se retrouvent sans logement.

par
tpi

«Je ne sais pas quoi faire, je ne sais pas où je vais dormir ce soir avec ma famille.» Totalement désemparée, une locataire du 9 avenue de la Jonction a vu un pan entier de sa vie se consumer en quelques heures, lundi. Les yeux encore rougis par la fumée et les larmes, elle attend sur le trottoir qu'on lui donne les informations sur son relogement.

Comme 80 autres personnes, elle a dû quitter son appartement en urgence vers 4 heures du matin pour s'abriter dans un bus TPG spécialement mobilisés. Pour une raison encore indéterminée, un incendie s'était déclaré peu avant dans les caves de l'immeuble. La vétusté du bâtiment a facilité la propagation du feu. Rapidement, ce sont ainsi tous les étages qui se sont embrasés.

Le magistrat écourte ses vacances

Malgré l'intervention d'une soixantaine de pompiers, il aura fallu sept heures d'un rude combat pour que les sapeurs deviennent maîtres du feu. «De mémoire, c'est la première fois que je vois ça», souffle le capitaine du SIS Michel Bernard, qui affiche 35 années de service au compteur. Six personnes ont été intoxiquées par la fumée.

L'ampleur du sinistre a même incité le conseiller administratif en charge de la sécurité Pierre Maudet à écourter ses vacances pour montrer son soutien aux victimes. Pour le moment, ces dernières vont être installées dans des abris de la protection civile. «Les options de relogement restent à être définies, mais on va trouver», rassure le magistrat. L'immeuble qui s'est embrasé est totalement détruit.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!