Elodie Frégé: «C'est lassant d'entendre du Stromae et du Adele»

Actualisé

Elodie Frégé«C'est lassant d'entendre du Stromae et du Adele»

Elodie Frégé remplace Maurane dans le jury de «Nouvelle star». La onzième saison commence ce jeudi 27 novembre.

par
Mathilde Jarry
De gauche à droite: André Manoukian, Elodie Frégé, Yarol Poupaud et Sinclair.

De gauche à droite: André Manoukian, Elodie Frégé, Yarol Poupaud et Sinclair.

La chanteuse de 32 ans a commencé sa carrière grâce à un télécrochet, «Star Academy».Ça ne la poussera toutefois pas à être plus indulgente que les autres jurés avec les candidats (dont deux Suisses, lire encadrés). Même si elle comprend ce qu'ils peuvent ressentir pendant les auditions, Elodie a des attentes bien précises.

Qu'espérez-vous de la part des apprentis chanteurs?

Je veux qu'ils dégagent de l'émotion, qu'ils nous fassent sentir quelque chose. Quand j'ai commencé à chanter, je me contentais d'essayer de chanter juste, et c'est tout. Or, ce n'est pas suffisant.

Certains candidats vous ont-ils surprise?

Bien sûr. Surtout ceux qui sont arrivés avec leur propre instrument, et qui se sont mis à chanter du Bourvil ou du Boby Lapointe. On tend tout de suite l'oreille dans ces cas-là, d'autant plus qu'on a beaucoup entendu du Stromae, du Adele ou du Ed Sheeran. C'est lassant.

Vous êtes-vous facilement mise dans la peau d'une jurée?

Quand je me suis retrouvée face au tout premier participant, j'ai eu un peu d'appréhension. Je me suis demandé si j'avais trop parlé. Parler n'est pas mon fort, je préfère écrire. Du coup, c'est une belle expérience pour moi aussi.

Vous êtes la seule femme du jury aux côtés de Yarol Poupaud, Sinclair et André Manoukian. Quel effet ça fait?

C'est très bien! J'ai toujours été beaucoup plus à l'aise avec les hommes qu'avec les femmes. Ils sont moins compliqués, communiquent plus facilement. Là, je me sens comme si j'étais avec des amis, je suis ravie!

Deux Suisses sont en lice ce jeudi soir:

Angelo: Angelo a 19 ans et vit à Genève. Originaire des Philippines, il joue de la musique depuis toujours. C'est un grand timide, sauf quand il s'agit de chanter et de jouer d'un instrument. C'est la première fois qu'Angelo tente le casting. Il a toutefois l'habitude de la scène: il a eu l'occasion de faire des concerts avec des stars dans le cadre d'une fondation créée par Phil Collins.

Patrick: Contrairement à Angelo, Patrick, a l'expérience des castings. Le résident de Mézières (VD), 27 ans, avait participé à la saison 2 de «Nouvelle star» en 2004 sur M6. Il avait obtenu quatre «oui» du jury de l'époque, dont celui d'André Manoukian. Il avait toutefois échoué à la dernière épreuve du Théâtre, parce qu'il avait oublié les paroles de sa chanson. Aujourd'hui mécanicien vélo, il reste passionné par la musique.

«Nouvelle Star», jeudi 27 novembre, 20h50, D8.

Angelo (à g.) et Patrick

Ton opinion