Actualisé 05.12.2007 à 22:34

C'est le grand retour des vacanciers français

Vaud. Les séjours des Français dans le canton augmentent fortement. Le taux de change y est pour beaucoup.

Nos voisins Français redécouvrent la Suisse et notamment le Pays de Vaud, qui a enregistré 20% de visites tricolores en plus que l'année passée. Une croissance liée au taux de change favorable de l'Euro. On est désormais loin du temps où le franc français était quatre fois moins cher que le franc suisse. Aujourd'hui, l'Euro s'échange entre 1 fr. 66 et 1 fr. 70, contre 1 fr. 30 à 1 fr. 40 en 2002. A cela s'ajoutent la proximité de notre pays, sa qualité de vie et la facilité qu'offre le TGV pour s'y rendre.

Ainsi, au cours des trente dernières années, jamais nos voisins de l'Hexagone n'ont été aussi nombreux à traverser la frontière. Un million entre janvier et août, soit 14% de plus que l'an dernier, révèle Le Figaro. Et c'est surtout le canton de Vaud et l'arc lémanique qui tirent profit de l'engouement, comme le confirme Claude Petitpierre, directeur de Lausanne Tourisme. «Depuis 2004, nous enregistrons une augmentation de 10% par an des touristes français.

En 2006, nous comptions déjà 115 000 nuitées.» Mais les Alpes vaudoises ne sont pas en reste, puisque les stations comme Les Diablerets et Villars enregistrent respectivement une hausse de 10% et 20% depuis l'an passé. «La rénovation récente du Club Med a eu un effet positif, mais de manière générale, il y a un engouement clair des Fraçais», assure Serge Beslin, directeur de Villars Tourisme.

Julian Pidoux

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!