Jean-Claude Juncker: «C'est mon épouse. Ah non, c'était Mme Merkel!»

Actualisé

Jean-Claude Juncker«C'est mon épouse. Ah non, c'était Mme Merkel!»

Le président de la Commission européenne a encore déclenché l'hilarité générale en consultant son GSM lors d'un point presse ce jeudi.

par
mc

Ce jeudi, le président de la Commission européenne s'est entretenu avec le Premier ministre slovaque et est ensuite passé devant la presse pour un bref compte rendu. Au moment de passer la parole à son hôte, son téléphone sonne. «Ah, mon épouse!», indique Juncker, reconnaissant sans doute la sonnerie particulière de son GSM. Après vérification, il lance avec un large sourire: «Ah non, c'était Mme Merkel!», provoquant évidemment les rires de toute la salle.

Le Luxembourgeois a la blague facile et fait le bonheur de la presse européenne. On se souvient notamment de son numéro au sommet de Riga, en mai 2015 où il avait lancé un «Salut, dictateur!» à Viktor Orban, et multiplié les démonstrations de familiarité envers les dirigeants européens.

Juncker est marié à Christiane Frising (AFP)

Ton opinion