Etats-Unis: «C'est peut-être un avion mexicain, là, ils attaquent»
Actualisé

Etats-Unis«C'est peut-être un avion mexicain, là, ils attaquent»

Donald Trump a une nouvelle fois provoqué la communauté mexicaine lors d'un rassemblement à Manchester, jeudi.

Le candidat républicain à la Maison-Blanche Donald Trump a lancé une nouvelle pique jeudi en direction du Mexique, prétendant ironiquement qu'un avion survolant son rassemblement, à pourtant plus de 3500 kilomètres de la frontière, pourrait être un appareil mexicain «prêt à attaquer».

Le milliardaire américain s'adressait à ses partisans à Manchester, dans le nord-est des Etats-Unis, lorsqu'un avion a couvert ses paroles justement au moment où il assurait que le pays avait vu de nombreux emplois partir vers le Mexique à cause d'accords commerciaux.

Les dirigeants mexicains sont «tellement plus intelligents» que le Gouvernement américain, a-t-il lancé reprenant un couplet habituel de ses interventions. Pointant vers l'appareil le survolant dans le ciel, il a alors improvisé: «D'ailleurs ça pourrait être un avion mexicain là-haut, ils se préparent à attaquer.»

Donald Trump avait fait son entrée en campagne il y a un an avec une salve contre le Mexique, accusant le pays d'envoyer aux Etats-Unis des «violeurs», «criminels» et «trafiquants de drogue». Sa promesse de construire un mur à la frontière, aux frais du voisin du sud, pour empêcher l'immigration clandestine rythme depuis ses rassemblements.

Ses propos ont outré au Mexique, au point que le président Enrique Peña Nieto les avait comparés en mars à la «rhétorique stridente» qui avait précédé l'arrivée au pouvoir d'Adolf Hitler et Benito Mussolini.

(afp)

Biden part en campagne avec Clinton

Le vice-président américain Joe Biden va participer pour la première fois la semaine prochaine à la campagne de la démocrate Hillary Clinton pour l'élection présidentielle américaine. Biden participera à un événement avec la démocrate vendredi prochain à Scranton, dans l'Etat de Pennsylvanie.

Ton opinion