Football: «C'est un gâchis sportif considérable»
Actualisé

Football«C'est un gâchis sportif considérable»

Suite aux incidents du match Bastia-Lyon du 16 avril, le procureur de Bastia a requis jusqu'à 6 mois de prison ferme pour les coupables.

Le procureur Nicolas Bessone fustige un «supportérisme dévoyé».

Le procureur Nicolas Bessone fustige un «supportérisme dévoyé».

Keystone

«Ce sport rend fou»: fustigeant «le machisme et la bêtise», le procureur de Bastia a requis jusqu'à 6 mois de prison ferme à l'encontre de 16 hommes, dont un cadre du SC Bastia. Tous sont jugés pour les incidents du match Bastia -Lyon du 16 avril.

«C'est un gâchis sportif considérable», a regretté Nicolas Bessone devant le tribunal correctionnel de Bastia, dénonçant des «comportements inadmissibles» et fustigeant un «supportérisme dévoyé».

La rencontre Bastia -Lyon du 16 avril avait démarré en retard après l'envahissement du terrain par des supporters bastiais, qui avaient pris à partie des joueurs et des membres du staff lyonnais pendant leur échauffement. Elle avait ensuite été définitivement interrompue après de nouveaux incidents à la mi-temps.

Surmédiatisation

«Les joueurs chambrent peut-être, mais ça ne justifie en rien cette pénétration (sur le terrain) où ils sont clairement victimes de ces agressions, avec 50 personnes déchaînées qui viennent à leur contact», a soutenu au cours de son réquisitoire M. Bessone.

«Ici, ce qui ne plaît pas aux gens, c'est la surmédiatisation. Non, Bastia n'a pas les seuls envahissements de terrain, mais des déchaînements de cette nature... Ce qui est hors norme, c'est qu'un stadier et celui qui doit assurer la sécurité» des matches s'en prennent à des joueurs adverses, a-t-il déclaré, faisant référence entre autres à Anthony Agostini, le directeur des services généraux du SC Bastia.

Contre ce dernier, il a requis une interdiction de cinq ans d'exercer toute activité au SC Bastia et une interdiction de stade de la même durée, assorties de trois mois de prison avec sursis et 500 euros d'amende. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion