Actualisé 11.11.2008 à 20:58

«C'est une prise d'otage des patients et des élèves»

La grève de la fonction publique
a suscité des réactions des plus contrastées

Plusieurs milliers d'employés de la fonction publique ont manifesté hier à Lausanne contre la nouvelle grille salariale.

Le plus dérangeant est de prendre en otage les patients, les élèves, les étudiants et les citoyens.

Nils

Je n'ai rien contre les enseignants. Mais pour 80% d'entre eux, ils ne sont jamais sortis du cursus scolaire. Ils n'ont donc aucune idée de la réalité du monde du travail.

Nicolas

Arrêtez de vous plaindre et retournez bosser comme tout le monde! N'imitez pas le pitoyable exemple des Français!

Kewin

Il y a énormément de gens qui sont dans des situations plus défavorables que celles que vivent actuellement les enseignants et autres. Greg

Des progrès sociaux pour les salariés de l'Etat aujourd'hui, ce sont des progrès pour les salariés privés demain.

Vinch

Une redistribution fiscale à l'envers! Le canton de Vaud regorge d'argent, mais la droite préfère se prostituer devant les hyperriches et pleurer misère pour quelques dizaines de millions de francs. Non à cette révolution conservatrice et à l'anti-étatisme populiste des médias. Le fonctionnaire reste le dernier rempart face à la cupidité du privé.

Grégoire

20 minutes online

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!