Actualisé

Super LeagueC'était bien trop facile pour Zurich

Sion s'est lourdement incliné (4-1) chez les Alémaniques. La faute à une défense étonnamment fébrile.

par
Timothée Guillemin
Zurich
Le FC Sion concède sa première défaite en Super League sous la férule du technicien français.

Le FC Sion concède sa première défaite en Super League sous la férule du technicien français.

Mario Gavranovic et Zurich se sont régalés des cadeaux offerts par les Sédunois, hier au Letzigrund. Le buteur du FCZ n'en demandait pas tant, le jour de son 24e anniversaire: «Ils ont fait des erreurs que l'on a su exploiter. C'est la clé du match. J'ai trouvé Sion bien dans la partie en première période. Mais nous avons été efficaces.»

Et comment! En marquant 4 buts à une équipe valaisanne qui n'en avait encaissé que 13 en 14 matches jusqu'alors, les Zurichois se sont offert une fête de tirs inattendue. De quoi décontenancer Laurent Roussey, coach sédunois: «J'ai été surpris. On a craqué défensivement, on a été pris de vitesse. J'assume cette défaite. J'avais demandé à mes joueurs de venir ici avec beaucoup d'ambition. Je leur ai peut-être mis trop de pression.» Avec ce lourd revers, Laurent Roussey a connu sa première défaite en championnat depuis son retour à la tête du FC Sion.

C'est peu de dire que les Sédunois ont mal défendu face à un FC Zurich même pas impressionnant. Ils ont tout simplement sombré. Beg Ferati a lui aussi assumé la défaite: «C'était trop facile pour Zurich. Notre discipline défensive est d'habitude le point fort de l'équipe. Aujourd'hui, ce n'était pas le cas, et de loin.» Le FC Sion de Roussey à l'extérieur (2 défaites) serait-il différent de celui de Tourbillon (2 victoires)? «En venant ici, on voulait justement que ce ne soit plus le cas. On voulait montrer qu'on pouvait imposer notre jeu partout.» Raté.

Zurich - Sion 4-1 (2-0)

Letzigrund. 7479 spectateurs.

Arbitre: San.

Buts: 16e Pedro Henrique 1-0. 32e Schönbächler 2-0. 59e Gavranovic 3-0. 73e Gavranovic 4-0. 85e Raphael Koch (autogoal) 4-1.

Zurich: Da Costa; Philippe Koch, Raphael Koch, Teixeira, Glarner; Rikan (83e Kajevic), Buff (78e Mariani); Schönbächler, Chiumiento, Pedro Henrique; Gavranovic (76e Etoundi).

Sion: Vanins; Rufli, Vanczak, Ferati, Bühler; Yartey, Kouassi, Ndoye, Perrier (40e Herea); Léo (70e Christofi), Vidosic (40e Assifuah).

Notes: Zurich sans Chermiti (malade), Brunner, Kukeli et Nef (blessés). Sion sans Cissé (blessé). Avertissements: : 18e Philippe Koch. 20e Teixeira. 21e Bühler. 42e Gavranovic. 75e Herea. 81e Rikan.

Erreurs en série. Sion est bien entré dans la partie, mais il a concédé le premier but sur un oubli de Rüfli, immédiatement exploité par Henrique (16e). Un relais entre Gavranovic et Schönbächler, plein axe, a permis à Zurich de doubler la mise (32e). Laurent Roussey a aussitôt réagi: il a fait entrer deux éléments offensifs, Herea et Assifuah (39e). Toutefois, la défense sédunoise a de nouveau craqué en deuxième période, lors de laquelle Gavranovic s’est offert un doublé. Sion a réduit la marque grâce à un autogoal de Raphael Koch (85e), bien trop tard.

Les réactions:

Beg Ferati, défenseur du FC Sion: C'est un accident, rien d'autre. Cette défaite ne doit pas tout remettre en question, et on a envie de le prouver dès le week-end prochain face à Aarau. Nous n'avons pas été bons défensivement, mais je ne peux pas expliquer pourquoi. Il y a des matches comme cela. Le football est ainsi fait… Franchement, c'est inexplicable. On voulait gagner ici, mais on leur a fait ces cadeaux… C'est rageant, parce qu'on avait bien commencé le match. C'est une déception, mais ce n'est pas un coup d'arrêt.

Laurent Roussey, entraîneur du FC Sion: Quand on prend quatre buts dans un match, on n'a pas vraiment envie de parler… Je félicite d'abord le FC Zurich, qui a mérité sa victoire. J'ai peut-être été trop ambitieux. J'ai estimé que nos bons derniers matches nous autorisaient à penser venir gagner ici. Vu le résultat, je me suis trompé. J'ai demandé aux joueurs d'être conquérants et peut-être que je leur ai trop mis la pression en disant cela. On a déjoué. La sortie sur blessure de Dario Vidosic nous a fait du mal. C'est notre meneur de jeu. Sans lui, on a moins bien attaqué, mais on a eu des situations devant le but zurichois. On ne marque pas, et derrière, on a été trop fébriles, pas assez concentrés. On ne se cherche pas d'excuses

Mario Gavranovic, attaquant du FC Zurich: Cette victoire était importante pour nous, elle met fin à une longue série sans succès à domicile. Maintenant, il faut absolument enchaîner les bons résultats, car le FC Zurich n'a rien à faire à la 9e place, notre position au coup d'envoi. Cette victoire doit nous donner de la confiance, mais le FC Sion était bien dans la partie. Franchement, c'était équilibré en première période, mais nous avons été bien plus efficaces. La Coupe du Monde au Brésil? C'est le rêve de chaque footballeur. J'ai envie d'être bon avec Zurich, et d'être prêt en juin pour cette belle aventure. Je fais partie de l'équipe de Suisse, j'ai confiance. Mais cela passe par des bons matches avec mon club, j'en suis conscient. M'offrir ce doublé pour mon anniversaire? C'est bien, oui! Je vais fêter ça en famille, mais pas trop. Demain, il y a entraînement (rires).

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!