Vol évacué à Londres: «C'était la panique totale dans l'avion!»
Actualisé

Vol évacué à Londres«C'était la panique totale dans l'avion!»

Un réacteur de l'avion reliant Londres City à Genève a pris feu lors du décollage. L'aéroport a été fermé pendant plus d'une heure. Quatre personnes ont été légèrement blessées.

par
Laurent Morel

«Un réacteur a pris feu et il y avait énormément de bruit!» Charlotte, 19 ans, ne s'est pas encore remise du choc qu'elle vient de subir. La Genevoise était passagère sur le vol LX437 censé relier l'aéroport de Londres City à Cointrin.

L'avion de Swiss a dû être évacué ce jeudi à 14h55 (heure de Londres) après un problème technique. Le Jumbolino était en phase de décollage lors de l'incident, qui a été confirmé par la compagnie aérienne. «C'était la panique totale dans l'avion, tout le monde courait partout, poursuit la passagère, la voix fébrile. Un autre voyageur nous a tous alerté et dit de sortir de l'appareil.»

«Il y avait énormément de fumée»

La procédure de décollage a été interrompue et les 74 passagers et les quatre membres d'équipage ont pu s'extraire de l'appareil grâce aux toboggans d'urgence. «Le feu s'est rapidement arrêté, mais il y avait énormément de fumée, raconte encore Charlotte. Il y avait des pompiers partout et nous sommes restés sur le tarmac jusqu'à 15h30».

Quatre passagers ont souffert de légères blessures et ont pu être soignés sur place, selon la compagnie. L'aéroport de Londres City parle lui de trois blessés mineurs, qui ont été pris en charge par le «London Ambulance Service».

Aéroport fermé

«Les pilotes ont renoncé à décoller (alors que l'avion roulait) (...) en raison d'un problème de moteur, et ont par la suite fait évacuer les passagers et l'équipage sans encombres», a indiqué un porte-parole de Swiss à l'AFP. «L'avion était encore à basse vitesse», a expliqué Mehdi Guenin, porte-parole de Swiss, sans pouvoir donner plus d'informations. L'aéroport a été fermé durant plus d'une heure et à rouvert vers 16h15, a confirmé une porte-parole.

Swiss a par ailleurs confirmé qu'il s'agissait d'un avion de type Avro RJ100 (immatriculé HB IXX). En fin de journée, la compagnie essayait de trouver des solutions pour les passagers et cherchait à déterminer la cause du problème.

Ton opinion