Actualisé

«Koh Lanta»«C'était quelqu'un de très pointu au niveau médical»

L'infirmière et le réalisateur de l'émission défendent le travail de Thierry Costa, qui s'est suicidé après la mort du candidat Gérald Babin.

par
mag

Après Julien Magne, c'est au tour de l'infirmière Agnès Auberger de prendre la défense du médecin de jeu de télé-réalité: «Je pense que Gérald Babin a bénéficié de tous les soins nécessaires, même si l'issue a été tragique, a-t-elle affirmé sur RTL. Même en France, il aurait bénéficié des mêmes soins. On ne peut rien dire de plus là-dessus».

Agnès Auberger assure que la santé a toujours la priorité sur les épreuves et la production. Elle explique que le candidat n'a montré aucun signe d'urgence, et que le diagnostic de Thierry Costa ne doit pas être remis en cause. «A aucun moment, Gérald ne nous a paru inquiétant. Avoir des crampes n'est pas une urgence médicale. On voit qu'il peine à continuer. Mais il ne présente aucun caractère d'intervention d'urgence. Quand on a vu que Gérald restait longtemps, nous avons été voir.» Et d'ajouter: «On était tellement confiant dans sa capacité de récupération que nous avons attendu un bon moment en pensant qu'il pourrait participer à la suite. On l'a mis à l'ombre, on lui a donné à boire, on l'a perfusé car il peinait à récupérer. On a essayé de le laisser récupérer avant d'envisager de l'amener à l'infirmerie.»

Pour l'infirmière, le geste du médecin s'explique par le fait que celui-ci se soit senti attaqué et blessé dans son identité professionnelle. «C'était quelqu'un d'entier, de très pointu au niveau médical. Je suis déçue de ce qui a pu être dit. Même chez certains téléspectateurs, avec des commentaires blessants et malveillants, notamment sur la mort»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!