Actualisé 23.11.2008 à 14:31

Alerte à l'école professionnelle bernoiseC'était une mauvaise blague

L'auteur des coups de téléphone anonyme, qui a provoqué la fermeture de l'école professionnelle de Berne jeudi, a été arrêté ce week-end.

Il s'agit d'un adolescent de 16 ans, qui fréquente cet établissement.

Le jeune homme a avoué avoir agi seul et sans volonté de passer à l'acte, a indiqué la police dimanche. Ces deux coups de fil anonymes avaient pourtant été pris au sérieux: la police avait déployé le grand jeu en évacuant les 1200 élèves.

Les autorités ont fouillé le bâtiment à la recherche d'armes ou d'explosifs. La situation s'était détendue dans l'après-midi et l'enseignement avait repris. La police avait alors retiré la plus grande partie de ses effectifs.

Il aura fallu moins de trois jours à la police pour trouver l'auteur des coups de fil, lancés depuis une cabine téléphonique. Le jeune homme, qui a entretemps été relâché, devra répondre de ces actes devant le tribunal pour mineurs.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!