Bex (VD): «Ça bouchonnait dans le sous-voie, c'était le chaos»
Actualisé

Bex (VD)«Ça bouchonnait dans le sous-voie, c'était le chaos»

Dimanche un train est resté immobilisé de 16h40 à 22h. Les voyageurs ont été emmenés dans une salle communale avant de finir la nuit dans des hôtels.

par
akh

Dimanche, à 16h40, un train s'est immobilisé près de l'aérodrome de Bex (VD). Ce n'est que cinq heures plus tard que les quelque 400 passagers ont pu sortir des wagons. En gare de Martigny (VS), les voyageurs ont aussi dû prendre leur mal en patience. Ils ont attendu plusieurs heures avant d'être transférés à Bex. Ils ont été réunis avec leurs compagnons d'infortune, dans une salle communale.

Un train Interregio qui circulait de Sion vers Lausanne a été bloqué dans des congères. Pendant l'attente, biscuits et chocolats militaires ont été distribués aux voyageurs. Les wagons étaient chauffés et fournis en électricité. A 22h, la police et la protection civile ont pu commencer l'évacuation.

Les passagers du train bloqué par la neige sont pris en charge par les pompiers et la protection civile à la gare de Bex. 10.12.2017 a minuit.

Un train de secours a acheminé les passagers par petits groupes de 60 personnes jusqu'à Bex. L'intervention s'est achevée après minuit. Les voyageurs ont été emmenés dans la Grande Salle de Bex, mais personne n'a dormi sur place, indiquent les CFF. L'ex-régie fédérale a fait appel aux services de taxis pour ramener certains personnes et en a logé d'autres dans les hôtels de la région.

1 / 5
Les passagers de l'Interregio ont été emmenés dans une salle communale, à Bex (VD).

Les passagers de l'Interregio ont été emmenés dans une salle communale, à Bex (VD).

Lecteur reporter
Les secours ont évacué les voyageurs qui attendaient depuis cinq heures.

Les secours ont évacué les voyageurs qui attendaient depuis cinq heures.

Lecteur reporter
La gare de Bex envahie par la neige tombée dimanche, dans le Chablais.

La gare de Bex envahie par la neige tombée dimanche, dans le Chablais.

Lecteur reporter

Selon un lecteur travaillant à proximité de la gare, «ça bouchonnait dans le sous-voie, c'était le chaos jusqu'à au moins 21h30». Selon lui, les nombreuses personnes bloquées en gare ont fait les affaires des commerçants du coin.

Cafés et sandwichs

Selon leur destination, les passagers ont passé encore quelques heures dans la salle communale. Cafés, sandwichs et couvertures ont été distribués. «Peu de gens se sont énervés et les secours étaient bien organisés», raconte un habitant de la région bloqué dans le train.

Lundi, aux premières heures, un convoi a transporté des personnes d'Aigle à Lausanne. Des bons pour les taxis ont été remis dans la capitale vaudoise. «Je suis arrivé à 2h30 chez moi», explique un Lausannois.

Dans la région, les hôtels se sont remplis en quelques heures. Mais ce sont les automobilistes qui ont pris d'assaut l'établissement. «Au moment où les premiers passagers du train sont arrivés, nous étions déjà complets», explique la responsable d'un hôtel bellerin. Les conditions météorologiques ont fortement perturbé le trafic entre Aigle et Bex, surprenant les conducteurs. (akh/ats)

Ton opinion