Actualisé 02.02.2015 à 06:53

Alizée Gaillard«Ca fait du bien de revenir en Suisse après deux ans»

Installée à Los Angeles depuis 2013, Alizée Gaillard a pris des vacances et retrouvé ses proches en Valais.

von
Julienne Farine
1 / 12
Février 2015: installée depuis deux ans à Los Angeles, Alizée Gaillard est revenue en Suisse pour voir ses proches.

Février 2015: installée depuis deux ans à Los Angeles, Alizée Gaillard est revenue en Suisse pour voir ses proches.

Francois Melillo
La jeune femme de 29 ans a accordé une interview à «20 minutes» dans le restaurant Le Vieux Mazot, à Evolène.

La jeune femme de 29 ans a accordé une interview à «20 minutes» dans le restaurant Le Vieux Mazot, à Evolène.

Francois Melillo
Elle a posé avec la patronne, Raymonde.

Elle a posé avec la patronne, Raymonde.

Francois Melillo

Elle est passée du soleil californien à la neige valaisanne en quelques heures d'avion. La jeune femme de 29 ans avait un peu perdu l'habitude du froid suisse, mais elle a vite repris ses marques. Elle repartira pour les Etats-Unis mi-février.

Comment s'est passé votre retour en Valais?

Ça fait du bien de revenir en Suisse après deux ans. Ma famille, mes amis et les montagnes m'avaient énormément manqué. J'ai déjà skié une fois et j'ai envie de profiter de la neige.

Quels sont vos projets pendant que vous êtes en Europe?

Je viens en vacances, mais j'ai aussi pas mal d'engagements. Je viens voir mes partenaires, des clients avec lesquels je travaille. Je vais aller à Zurich, à Paris pour travailler et j'ai beaucoup de monde à voir. Le programme est chargé, mais c'est du plaisir!

Pourquoi avoir attendu autant de temps avant de revenir en Suisse?

Parce que j'étais vraiment occupée. Quand je suis partie, je me suis dit que je viendrai en vacances au bout de six mois, mais les choses se sont tellement enchaînées que je n'ai pas une minute. Ce n'est pas évident de dire non, on a envie de faire progresser sa carrière, d'avancer. Mon mari est à Los Angeles aussi, ce n'est pas comme si j'y étais toute seule. Il est ma famille, je suis bien entourée là-bas, j'ai un cocon.

Et votre mari, Darrin, est resté à Los Angeles?

Oui, il devait venir avec moi, mais il a décroché deux pubs. On viendra cet été et on fera une sorte de voyage de noces. On ira à Paris, à Rome, à Barcelone. Pour lui, c'est plus sympa de venir quand il fait chaud. Il vient du Wisconsin, il a l'habitude du froid, mais le ski n'est pas encore son truc.

Savez-vous déjà ce que vous allez lui montrer de la Suisse et de l'Europe?

Il a tout à découvrir. Il n'est jamais venu en Europe. Je vais tout redécouvrir à travers ses yeux. Il y a déjà tellement de choses à voir en Suisse, comme Zermatt, Gstaad, Genève. Ce sont des choses habituelles pour moi, mais pour lui, ce sera de l'émerveillement.

Hormis vos proches, qu'est-ce qui vous avait le plus manqué de la Suisse?

Le fromage, le chocolat et les montagnes. A part quelques colline, Los Angeles c'est tout plat.

Vous vous faites livrer du chocolat et du fromage à Los Angeles?

Chaque fois que des personnes viennent me voir et qu'elles me demandent ce qu'elles peuvent m'amener, je leur dis du fromage et du chocolat. Elles m'apportent aussi de l'Aromat. Je ne pensais pas que ça me manquerait.

Quand vous retournerez aux Etats-Unis, vous allez prendre une deuxième valises remplie de nourriture?

Je suis venue avec une, je repartirai avec deux. Quand j'ai emménagé à Los Angeles, je n'avais pas pu prendre toutes mes affaires. J'avais quitté la Suisse avec quatre valises, ce qui est déjà pas mal. Je vais prendre passablement de nourriture, parce que plusieurs amis m'en demandent et parce que je suis une grande gourmande (elle rit).

Quels sont vos projets aujourd'hui? Vous sentez-vous prête pour tenter votre chance au cinéma?

J'ai une agence pour tout ce qui concerne les magazines, les campagnes, une pour tous ce qui concerne les défilés et une pour les publicités télé. J'ai beaucoup de travail. Je viens de signer avec une agence pour le cinéma. Je me ressource en Suisse et dès que je suis de retour aux Etats-Unis, je commence des auditions pour le cinéma. J'ai pris une manager pour s'occuper d'organiser le tout.

Quel genre de rôle vous attire au cinéma?

J'aime les films d'action parce que je suis assez sportive. Les films historiques aussi.

Pourriez-vous accepter un rôle dans un film qui ne vous plaît pas mais qui pourrait faire avancer votre carrière?

Je pense qu'il faut savoir faire la part des choses entre les deux, surtout quand on débute. On a moins le choix, donc si on me propose un projet qui peut booster ma carrière, je dirais oui. Mais je ne vais pas faire n'importe quoi non plus. J'ai mes limites.

Quelles sont-elles?

Je n'ai pas de difficulté à faire du nu, tant que ce n'est pas vulgaire. Ca fait partie du métier. Tant que ça reste esthétique, que ça me correspond et que je me respecte, ça va.

Pour suivre l'actualité d'Alizés Gaillard: Son site internetSon compte Instagram

Pour suivre l'actualité d'Alizés Gaillard: Son site internetSon compte Instagram

Pour suivre l'actualité d'Alizés Gaillard: Son site internetSon compte Instagram

Pour suivre l'actualité d'Alizés Gaillard: Son site internetSon compte Instagram

Pour suivre l'actualité d'Alizés Gaillard: Son site internetSon compte Instagram

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!