Actualisé 11.03.2013 à 14:05

Tori Amos à Caprices

«Ça m'a pris des années pour aimer le classique»

La chanteuse américaine s'est confiée face à nos caméras en marge de son concert à Caprices le 10 mars 2013. Elle dit notamment énormément apprécier la Suisse.

de
Mediaprofil/fec

Tori Amos est revenue sur la genèse de son dernier projet, «Gold Dust». L'Américaine y a repris certains de ses titres, en version symphonique, ainsi que des standards du classique: «J'ai eu une opportunité incroyable de travailler avec un orchestre. Il m'avait invité pour un seul concert et ça a duré deux ans. Notre collaboration a donné lieu à l'album».

Mais venir de la pop et se tourner vers le classique n'a pas été sans difficulté pour l'interprète du tube «Crucify»: «Ça m'a pris des années pour vraiment l'apprécier et me l'approprier». Tori Amos a également profiter de crier son amour pour la Suisse: «Chaque fois que j'y viens, c'est comme si j'entrais dans un nouveau monde. Ailleurs, il n'y a rien de semblable. Chez vous il y a un mélange de culture sophistiquée et d'environnement naturel.»

Caprices Festival

Du 8 au 16 mars 2013, Crans-Montana. Infos et billets: www.caprices.ch

Suivez toute l'actualité de la musique et des festivals sur les réseaux sociaux avec «20 minutes»:

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!