20.02.2019 à 20:57

SortirÇa marche comment, le cinéma d'animation?

Une expo débute cette semaine à Lausanne. L'occasion de découvrir les dessous des films d'animation helvétiques.

de
Marine Guillain
Réalisé par une centaine de cinéastes, «50:50» sera projeté ce jeudi à la cinémathèque suisse.

Réalisé par une centaine de cinéastes, «50:50» sera projeté ce jeudi à la cinémathèque suisse.

dr

Croquis, notes, story-boards, maquettes, marionnettes... des premiers coups de crayons au résultat final, l'exposition «Swiss Animation - ça bouge» permettra au public de comprendre tout le processus qui mène à un film achevé. Déjà visitée par des milliers de personnes à Baden, à Bellinzone et aux Journées de Soleure, l'expo itinérante gratuite célèbre les 50 ans de la fondation du Groupement Suisse du Film d'Animation (GSFA). Elle montrera le travail d'une vingtaine d'artistes, actifs en Suisse ou à l'international.

Le célèbre «Ma Vie de Courgette» de Claude Barras sera en vedette. Il sera aussi possible de découvrir le travail d'Elie Chappuis, qui a collaboré à «Ma Vie de Courgette» ainsi qu'à deux films du réalisateur américain Wes Anderson («L'île aux chiens», «Fantastic Mr. Fox»). Et vous en apprendrez davantage sur Georges Schwizgebel, figure emblématique du cinéma d'animation suisse. Sur place, certains artistes travailleront sur des projets et expliqueront ce qu'ils font. Des conférences, notamment sur le métier d'animateur et sur les jeux vidéo, auront lieu en marge de l'exposition.

Courts métrages à la pelle

Pour ouvrir les festivités, une soirée spéciale aura lieu à la Cinémathèque ce jeudi 21 février. Y sera projeté «50:50», film éclectique composé de 16 courts métrages réalisé par plus de 100 cinéastes, ainsi que deux programmes de courts métrages sélectionnés par les festivals Animatou et Fantoche.

Ma vie de Courgette: les coulisses
Ma vie de courgette : les marionnettes

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!