«Ça m’énerve tellement les kékés qui se foutent à poil»
L’exhibition dans l’espace public est une entorse à la bienséance que les hommes s’autorisent contrairement aux femmes.

L’exhibition dans l’espace public est une entorse à la bienséance que les hommes s’autorisent contrairement aux femmes.

Getty Images/iStockphoto
Publié

réactions des lecteurs«Ça m’énerve tellement les kékés qui se foutent à poil»

Notre article consacré aux joggeurs qui exhibent leur torse a suscité un vif intérêt. Le fondateur de Männer.ch, association suisse qui défend les intérêts des hommes, explique pourquoi la question est si controversée.

par
Emmanuel Coissy

«Si les femmes sont contraintes à avoir le torse couvert, pareil pour les hommes.» «Ça m’énerve tellement les kékés qui se foutent à poil», voici quelqu’uns des commentaires des lecteurs à la suite de notre article intitulé «Un joggeur torse nu, ça vous énerve ou ça vous réjouit?» publié vendredi. En plus des réactions, plus de 3100 personnes ont participé à notre sondage: 47% d’entre vous apprécient cette exhibition et 25% sont agacés (28% n’ont pas d’avis sur la question).

25%, ça n’est pas rien… On se demande, alors, pourquoi tant de haine? Markus Theunert nous éclaire sur cette épineuse question. Il a étudié la psychologie et a fondé Männer.ch, association faîtière des organisations suisses d’hommes et de pères.

Que pensez-vous du fait que les hommes qui courent torse nu soit un sujet controversé?

Le fait que la question soit si controversée démontre au moins une chose: il y a manifestement beaucoup de personnes que cela dérange. Il me semble que la décence commande de s’abstenir d’une telle démonstration dans l’espace public. C’est comme de se couper les ongles dans un train. On ne le fait pas parce que ça perturbe les autres et parce que ça sera perçu comme une provocation.

L’intention de ces hommes n’est pas mauvaise, d’autant plus s’il fait chaud. Ne peut-on pas faire preuve d’un peu de clémence à leur égard?

Passer outre les règles de la bienséance juste parce qu’on a envie de quelque chose est un comportement que les hommes s’autorisent plus facilement que les femmes.

Quelle en est la raison?

C’est lié à leur éducation stéréotypée, bien sûr. Les garçons sont moins bien préparés que les filles à s’adapter à leur environnement et à mettre de côté leurs propres besoins.

Ton opinion

34 commentaires