Basket - NBA: Ça sent bon les play-offs, sauf pour les Lakers

Actualisé

Basket - NBAÇa sent bon les play-offs, sauf pour les Lakers

Le partie entre Portland et Oklahoma City a été sacrément animée dans l'Oregon. Victoire du Thunder.

par
Jérémy Santallo
^Capture d'écran.

^Capture d'écran.

Twitter

On ne restera pas longtemps sur la victoire des Bucks face à Indiana (117-98). Après avoir perdu deux match de suite (Utah et Phoenix) pour la première fois de la saison, Milwaukee, seule équipe à être déjà qualifiée pour les play-offs, a remis les points sur les «i» face aux Pacers. Débarqué de San Antonio, Pau Gasol a joué ses premières minutes (11) devant ses nouveaux fans. L'Espagnol a marqué un point et capté cinq rebonds.

Dans l'autre partie de la nuit de jeudi à vendredi en NBA, Oklahoma City a glané un beau succès dans la course à la 3e place de la conférence Ouest. Face aux Blazers, qui affichaient le même bilan avant la rencontre (39 victoires - 25 défaites), le Thunder avait envie d'en découdre. Le pivot de Portland Jusuf Nurkic a récolté une faute technique après avoir été bousculé par Russell Westbrook avant d'être exclu en fin de temps réglementaire après une altercation avec Paul George.

Sans son point d'ancrage dans la raquette, Portland a craqué en prolongation malgré les 51 points de Damian Lillard. «C'était un match digne des play-offs, c'est une victoire importante à ce moment de la saison», a souligné Westbrook, auteur de 37 unités.

L'autre information de la nuit, c'est que les Lakers ont clairement abandonné tout espoir de faire les phases finales alors qu'il reste 17 matches à disputer. Selon «Yahoo Sports», LeBron James, 34 ans, verra son temps de jeu limité entre 28 et 32 minutes, en accord avec ses dirigeants et son entourage. «Je vais contrôler son temps de jeu à partir de maintenant», a déclaré l'entraîneur des Lakers, Luke Walton, à la chaîne de télévision «ESPN».

Les Californiens, qui restent sur 4 défaites de rang, accusent plus de 6 victoires de retard sur la 8e place occupée par les Clippers.

Ton opinion