Voile – Bol d'or: Ça va chauffer sur le Léman ce week-end
Actualisé

Voile – Bol d'orÇa va chauffer sur le Léman ce week-end

Samedi matin, environ 2500 navigateurs prendront le départ du 79e Bol d'or sur le Léman, à bord de plus de 560 bateaux. Ils devraient connaître des conditions de rêve mais musclées.

par
Oliver Dufour
Genève

Pour les équipages qui prennent le départ de la plus grande régate d'Europe en eaux fermées, le point météo du week-end constitue chaque année l'un des points vitaux de la préparation. «A quelle sauce serons-nous mangés cette fois?», se demande en somme tous ces marins, qu'ils soient professionnels ou amateurs. Vivra-t-on un calme plat, synonyme d'interminables heures sur l'eau entre Genève et la fameuse barge du Bouveret (VS), que ce soit sur le trajet aller, le retour ou pire, les deux? Ou les vents souffleront-ils fort, accélérant la cadence, mais risquant de mettre à mal tant l'équipage que le matériel. Y a-t-il des risques de tempête?

A l'occasion de la 79e édition de ce Bol d'or, dont le départ sera donné samedi à 10h au large de la Société Nautique de Genève, organisatrice, les prévisions météo semblent plutôt généreuses avec les concurrents, mais également avec les spectateurs curieux et passionnés qui ne manqueront pas de regarder passer l'impressionnante flotte depuis les rives du Léman. «On va avoir droit à une édition magnifique, avec de la bise et du soleil», commente Lionel Fontannaz, prévisionniste à MétéoSuisse. «Comme les températures subtropicales de ces derniers jours vont baisser, il ne fera pas trop chaud et on évitera les risques d'orage», rassure le météorologue.

Feux tournants pour prévenir de l'arrivée de vents forts

Il n'est toutefois pas impossible que les feux orange d'avis de tempête se mettent quand même à tourner durant quelques heures dans les ports du Léman. «C'est la nouvelle législation que nous devons respecter. En cas de vent fort stabilisé entre 18 et 25 nœuds (ndlr: 33 et 46km/h), nous devons les mettre en marche durant quelques heures», explique Lionel Fontannaz. La vitesse de rotation sera toutefois plus lente que lors des avis de tempête.

Aux dernières estimations, qui seront mises à jour au fur et à mesure que le départ approchera, la bise devrait se renforcer tout au long de la journée de samedi. «Selon nos estimations, on aura droit à du 3 ou 4 Beaufort (ndlr: entre 12 et 30 km/h) dès samedi matin de bonne heure et ces vents pourront progressivement forcir pour passer à 4 ou 5 Beaufort (ndlr: entre 20 et 40 km/h) en cours de matinée. Ce qui devrait donner un départ dans des conditions déjà assez sportives», sourit le spécialiste. Pour ce qui est de la nuit de samedi à dimanche, Eole pourrait souffler plus fort encore, jusqu'à 6 Beaufort (près de 50 km/h). «Ceux qui seront sur le chemin du retour auront donc des conditions bien musclées de nuit», avertit Lionel Fontannaz. «Et Dimanche dans la journée, ça devrait gentiment faiblir, même si je pense que la plupart des équipages seront déjà rentrés.»

Le 79e Bol d'or en direct

Samedi matin, la rédaction sportive de «20 minutes» se délocalisera à la Société Nautique de Genève pour y faire vivre un Live Ticker de la régate. Régulièrement, l'information sera mise à jour avec des faits de course, des anecdotes, des photos et des vidéos pour vous permettre de suivre l'aventure au moins jusqu'à l'arrivée des favoris. Rendez-vous samedi dans la matinée, pour préparer le départ qui sera donné à 10h!

Ton opinion