Obwald: Cadeau fiscal aux firmes au détriment des citoyens?
Actualisé

ObwaldCadeau fiscal aux firmes au détriment des citoyens?

Le canton veut baisser fortement l'impôt sur le capital des entreprises. Pour compenser les pertes, il augmentera l'imposition des personnes physiques.

Le chef-lieu d'Obwald, Sarnen.

Le chef-lieu d'Obwald, Sarnen.

Keystone

Obwald s'apprête à supprimer quasiment l'impôt sur le capital des entreprises. Son gouvernement veut faire passer son taux de 2 à 0,01 pour mille. En contrepartie, il souhaite augmenter l'imposition des personnes physiques. Le coefficient de cet impôt passerait de 2,95 à 3,25 points.

L'exécutif du petit canton de Suisse centrale a présenté mercredi son projet de réforme fiscale. Celui-ci s'inscrit dans le cadre du paquet de la Confédération, soumis au peuple le 19 mai prochain et qui lie des mesures fiscales au financement de l'AVS. Si les Suisses votent «oui», holdings et multinationales ayant leur siège en Suisse ne pourront plus être privilégiées sur le plan fiscal.

Or, le capital de ces sociétés n'est actuellement imposé qu'à un taux de 0,01 pour mille dans le canton d'Obwald, alors que celui des autres entreprises l'est à 2 pour mille. Le gouvernement obwaldien veut donc fixer à 0,01 pour mille l'impôt sur le capital pour toutes les firmes. Cette mesure doit permettre au canton de rester attractif, écrit l'exécutif.

Les habitants payeront toutefois plus d'impôts. Le gouvernement obwaldien souhaite en effet compenser l'allègement fiscal des entreprises par une hausse du coefficient d'impôts pour les personnes physiques. L'impôt foncier devrait lui aussi prendre l'ascenseur.

Le déficit structurel des finances du canton exige ces hausses compensatoires, souligne le Conseil d'Etat. Au final, le canton devrait encaisser des recettes fiscales supplémentaires de 11,1 millions de francs, selon lui. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion