Actualisé 14.03.2016 à 04:02

FranceCalais: trois comparutions immédiates lundi

Une manifestation d'un groupuscule d'extrême droite se solde par 14 interpellations, samedi, et 3 comparutions, lundi.

photo: Kein Anbieter/Image - Twitter

Trois personnes seront jugées lundi à Boulogne-sur-Mer en comparution immédiate pour «rébellion» après un rassemblement non déclaré, samedi, de 80 militants du groupuscule d'extrême droite Génération identitaire contre la présence des migrants à Calais, a-t-on appris dimanche auprès du parquet de Boulogne-sur-Mer.

Calais a été samedi le théâtre de nouvelles tensions liées à la présence massive de migrants avec cette manifestation que les forces de l'ordre ont dispersée et qui s'est soldée par 14 interpellations.

Parmi les personnes interpellées figurait le jeune homme qui avait brandi un fusil en marge d'une manifestation de soutien aux migrants, le 23 janvier, mais il ne fait pas partie des trois personnes jugées lundi, a affirmé le parquet.

Deux ponts bloqués

Samedi matin, les manifestants d'extrême droite ont bloqué deux ponts de la ville. «Ils portaient des banderoles, ont enflammé quelques pneus et avaient des fumigènes», avait déclaré Etienne Desplanques, directeur de cabinet de la préfète Fabienne Buccio.

Au nombre de 130 selon un communiqué du groupuscule, ils protestaient contre la présence d'entre 3700 et 7000 migrants, selon les sources, dans la «Jungle» à l'est de la cité portuaire.

Génération identitaire est la branche jeunes du Bloc identitaire, fondé en 2003 par d'anciens leaders d'Unité radicale, le groupuscule dissous un an plus tôt après la tentative d'assassinat contre Jacques Chirac par l'un de ses sympathisants lors du défilé du 14 juillet. Adepte d'actions médiatiques, très présent sur internet, le Bloc identitaire défend une vision «ethnique» et «culturelle» de l'identité européenne, avec un discours islamophobe.

Tweet de son porte-parole lors de la manifestation de samedi (image ci-dessus)

(nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!