Cyclisme  - Caleb Ewan récidive sur le Giro
Publié

Cyclisme Caleb Ewan récidive sur le Giro

L’Australien Caleb Ewan (Lotto) a enlevé au sprint la 7e étape du Tour d’Italie vendredi, à Termoli (sud-est), deux jours après son premier succès. Le Valaisan Simon Pellaud, parti en échappée, a été repris à 17 km de l’arrivée.

L’Australien Caleb Ewan a remporté sa cinquième étape sur le Giro. 

L’Australien Caleb Ewan a remporté sa cinquième étape sur le Giro.

AFP

Caleb Ewan, très à l’aise dans le final qui comportait une petite montée avant le dernier kilomètre, a devancé nettement l’Italien Davide Cimolai et le Belge Tim Merlier.

Le Hongrois Attila Valter (Groupama-FDJ) a gardé le maillot rose de leader après cette étape de plaine de 181 kilomètres, sans conséquence sur le haut du classement.

La course, contrariée par le vent de face, a été longtemps ouverte par trois coureurs représentant les équipes invitées (Androni, Bardiani, Eolo-Kometa).

Pellaud repris à 17 km de l’arrivée

Le peloton est revenu sur le groupe d’échappés au sein duquel figurait le Valaisan Simon Pellaud, accompagné d’Umberto Marengo et de Mark Christian. Le Suisse et ses compagnons de fugue ont été repris à 17 kilomètres de l’arrivée.

Le Colombien Fernando Gaviria, 6e sur la ligne d’arrivée, a tenté d’anticiper le sprint dans le dernier kilomètre mais Ewan a réagi très vite pour le dépasser avant les 200 derniers mètres.

Le petit gabarit australien, qui est âgé de 26 ans, s’est imposé pour la 5e fois dans le Giro. Il est candidat cette saison à un triplé dans les grands tours: gagner au moins une étape sur le Giro, le Tour et la Vuelta.

Le grimpeur italien Domenico Pozzovivo, blessé au bras gauche dans une chute la veille, a déclaré forfait avant le départ de Notaresco. Pozzovivo, le deuxième coureur le plus âgé du peloton du Giro (38 ans), participait pour la 15e fois au Tour d’Italie dont il a pris l’an passé la 11e place du classement final.

Samedi, la 8e étape remonte dans le massif des Abruzzes entre Foggia et Guardia Sanframondi. Le parcours vallonné de 170 kilomètres alterne montées et descentes avant les trois derniers kilomètres en côte favorables aux puncheurs.

(AFP)

Ton opinion

0 commentaires