Entreprises - Call center écossais condamné pour un demi-million d’appels frauduleux
Publié

EntreprisesCall center écossais condamné pour un demi-million d’appels frauduleux

Bien qu’inscrits sur liste rouge, des Britanniques ont reçu de nombreux appels d’une centrale censée vendre des fenêtres. Le régulateur a sévi: 190’000 francs d’amende.

Les usagers qui recevaient ces appels s’étaient inscrits sur l’équivalent britannique d’une liste rouge, justement pour éviter tout démarchage commercial.

Les usagers qui recevaient ces appels s’étaient inscrits sur l’équivalent britannique d’une liste rouge, justement pour éviter tout démarchage commercial.

20min/Simon Glauser

Après avoir passé un demi-million d’appels téléphoniques frauduleux entre août 2019 et mars 2020, une entreprise écossaise de télémarketing a été condamnée par le régulateur britannique de la protection des données, l’Information Commissioner’s Office (ICO), à 150’000 livres d’amende (près de 190’000 francs).

L’entreprise, basée à Glasgow, proposait notamment des «remplacements de chaudières ou de fenêtres, de l’isolation de toiture» à l’aide de subventions «inexistantes», a annoncé l’ICO. Plus de 500 plaintes ont été enregistrées dans cette affaire, «l’un des nombres les plus importants jamais reçus», relève le régulateur, ajoutant que les usagers qui recevaient ces appels s’étaient inscrits sur l’équivalent britannique d’une liste rouge, justement pour éviter tout démarchage commercial.

«Les entreprises qui passent ce genre d’appels importuns devraient prendre note: nous utilisons nos compétences là où nous voyons des infractions graves à la loi», a prévenu Ken Macdonald, chef des services régionaux de l’ICO.

(AFP)

Ton opinion

0 commentaires