Actualisé 04.07.2013 à 08:32

Tour de France

Camargue: gare aux bordures

Alors que le peloton va traverser la Camargue jeudi en direction de Montpellier, le vent pourrait jouer son rôle dans la course. Chaque équipe doit gérer les fameuses bordures.

de
lgü

Le spectre de l'étape de La Grande Motte en 2009 plane encore sur la grande boucle. A l'époque, le peloton s'était fragmenté sous les coups de boutoir d'Éole, nous rappelle le journal «l'Equipe» sur son site web. Lance Armstrong avait su profiter de la situation pour mettre Alberto Contador à quelques secondes.

«L'ambiance va être tendue dans le peloton. Il suffit de passer un rond-point du mauvais côté et on perd 60-80 places. Après il faut jusqu'à trois kilomètres pour remonter.», rapporte Nicolas Portal, le directeur sportif de l'armada Sky.

Tout le jeu est donc d'essayer de jouer avec le vent, de bien se placer à l'avant du peloton et de pouvoir accélérer au meilleur moment. «Les conditions de vent peuvent varier assez vite. Dans l'équipe, on a toujours des gens sur le parcours de l'étape avant le peloton. Ils nous envoient des SMS pour nous dire où en est le vent ou s'il va pleuvoir dans quelques kilomètres.», précise Portal. «Les coureurs spécialisés dans les classiques, comme Geraint (Thomas), Ian (Stannad) et Edvald (Boasson Hagen) savent prendre une décision assez vite »

Bordure: définition (wikipedia)

La bordure est, en cyclisme, un groupe de coureurs séparés des autres à cause d'une soudaine accélération en tête de peloton.

Si le vent arrive de côté ou de 3/4 face, un groupe de coureurs en tête de peloton se dispose en éventail (jusqu'à la bordure de la chaussée) de sorte qu'un coureur suivant l'éventail ne peut plus profiter du coureur précédent pour s'abriter du vent. Si le groupe de coureurs en éventail accélère brusquement, les coureurs suivants directement l'éventail se retrouvent en file indienne, derrière la queue de l'éventail, et ne sont donc plus protégés du vent. Dans ces conditions, il est très difficile de suivre le rythme, ce qui provoque une ou plusieurs cassures au sein du peloton. Le coup de bordure peut servir plusieurs objectifs, comme la victoire de la course ou la mise en difficulté de concurrents directs.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!