Actualisé 30.06.2008 à 11:21

Cambriolage «inquiétant» chez Ségolène Royal

Un cambriolage s'est produit vendredi soir dans l'appartement de l'ex-candidate à la présidentielle française Ségolène Royal. L'avocat de la socialiste a jugé les faits inquiétants.

Me Jean-Pierre Mignard a souligné lundi sur la radio RTL que le cambriolage avait été commis «à la veille d'une intervention politique extrêmement importante». Mme Royal, qui brigue la direction du premier parti d'opposition français, a présenté samedi devant un millier de partisans sa contribution en vue du congrès du PS, qui désignera en novembre son prochain premier secrétaire.

«Surtout ce qui est inquiétant, c'est le mode opératoire», a dit l'avocat, soulignant que les visiteurs avaient pris «un risque extrêmement important» ou bien étaient «très bien renseignés» sur les allées et venues de Mme Royal et de sa famille. Me Mignard n'a pas exclu que ce cambriolage soit un fait politique.

L'appartement de Mme Royal, situé à Boulogne, près de Paris, avait déjà été cambriolé en août 2006. Le siège du comité de soutien de Ségolène Royal, à Paris, avait lui aussi été cambriolé en février 2007. Un ordinateur avait été volé.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!