Actualisé 03.04.2020 à 11:38

Metzerlen (SO)

Inculpations dix ans après un cambriolage mortel

Un politicien soleurois avait été grièvement blessé lors d'un cambriolage et avait succombé à ses blessures. Dix ans plus tard, deux hommes ont été inculpés de l'assassinat.

Pendant longtemps, la police n'avait pas pu élucider le crime.

Pendant longtemps, la police n'avait pas pu élucider le crime.

Keystone

Deux hommes de 40 et 43 ans ont été inculpés de l'assassinat d'un politicien local de 71 ans à Metzerlen (SO) lors du cambriolage de sa maison en mars 2010. L'enquête avait longtemps piétiné avant d'aboutir à l'arrestation des prévenus en 2017.

Les faits remontent au 14 mars 2010. Lors d'un cambriolage dans la commune soleuroise de Metzerlen, voisine de l'Alsace, le propriétaire suisse a été grièvement blessé à la tête par ses deux agresseurs. Trouvé couvert de sang par son épouse, le politicien local a succombé à ses blessures quatre mois plus tard à l'hôpital.

Le crime est resté longtemps non élucidé. En 2011, l'enquête a mené la police sur la piste de l'un des deux principaux accusés, un Serbe de 43 ans qui se trouvait à ce moment-là en prison à l'étranger. Il a finalement pu être arrêté en Suisse en février 2017.

Deux mois plus tard, l'autre principal prévenu, un Néerlandais de 40 ans a été arrêté aux Pays-Bas dans le cadre d'une opération coordonnée. Il se trouve actuellement lui aussi en détention préventive en Suisse.

Commanditaire en Serbie

Les deux hommes sont inculpés d'assassinat et de brigandage organisé par le Ministère public soleurois. Ils seraient membres d'une organisation criminelle internationale spécialisée dans les cambriolages de bijouteries.

Selon l'autorité d'enquête, le duo agissait sur mandat d'un troisième accusé, un Serbe de 66 ans qui se trouve actuellement dans son pays. Il est accusé de brigandage par métier.

Les deux assassins présumés se seraient rendus au domicile de la victime sur ordre de leur commanditaire pour y voler des objets de valeur et de l'argent liquide estimés à plusieurs millions de francs. Ils n'y ont toutefois rien trouvé de tel. L'agression mortelle du propriétaire s'est avérée «vaine».

Informatrice décédée

Une Suissesse âgée de 55 ans se serait en outre rendue complice en indiquant aux deux principaux accusés que la maison du septuagénaire regorgeait d'importants biens matériels. Entretemps, la suspecte est décédée. L'enquête pénale ouverte contre elle a donc dû être classée.

Les deux compères devront aussi répondre d'un autre crime commun. Ils sont accusés d'avoir braqué une bijouterie à Wettingen (AG), un mois avant le cambriolage meurtrier. Le Néerlandais est également mis en accusation, avec un Croate de 44 ans, pour un vol dans une bijoutere à Spreitenbach (AG) en juin de la même année. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!