Actualisé 07.08.2016 à 17:44

Technologie

Caméras de surveillance vulnérables au piratage

Par crainte des voleurs, les Suisses sont nombreux à installer des dispositifs vidéo... pas toujours sécurisés.

de
jbm
Ces équipements doivent être reliés au Net avec précaution.

Ces équipements doivent être reliés au Net avec précaution.

photo: AFP

Les commerces spécialisés le confirment: ils n'ont jamais vendu autant de caméras de vidéosurveillance que ces derniers mois. Mais ce que la plupart des acheteurs ignorent, c'est que si leur installation n'est pas sécurisée par un mot de passe, les images peuvent être visionnées par tout un chacun, avance la «Schweiz am Sonntag». Ironie de la situation, les malfrats peuvent ainsi collecter de précieuses informations sur les habitudes de leurs futures victimes.

Sur le site insecam.org, plus de 230 caméras sont répertoriées sur le territoire helvétique. Certaines montrent des paysages, d'autres permettent de se retrouver sur la terrasse d'un particulier, ou de voir sa voiture dans son garage. D'autres installations proposent une vue de l'intérieur d'un fitness ou encore de celui d'un magasin de bijoux.

Des lacunes sécuritaires

Francis Meier, collaborateur auprès du proposé fédéral à la protection des données, rend attentif les utilisateurs aux lacunes de sécurité des caméras connectées. «Le fournisseur devrait configurer le système de manière que seul le propriétaire puisse avoir accès aux images.» Pour le spécialiste, consulter des prises de vue privées ne constitue pas un délit. En revanche, celui qui diffuse ces clichés à l'insu des personnes qui y apparaissent risque de se voir poursuivi pour violation de la vie privée. Pour les forces de l'ordre, de telles caméras bien configurées sont utiles, mais il ne faut pas négliger d'autres moyens de protection.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!