Actualisé 03.12.2014 à 10:33

Chocolat

Camille Bloch à la conquête de l'étranger

Camille Bloch envisage de se faire davantage connaître à l'étranger. L'entreprise vise en particulier la France, l'Allemagne et l'Europe du Nord.

Camille Bloch souhaite se développer davantage dans les pays limitrophes et en Europe du Nord. Cette ambition s'inscrit dans le cadre de l'investissement de 30 millions de francs récemment annoncé par le fabricant de chocolat du Jura bernois.

Camille Bloch envisage de se faire davantage connaître à l'étranger. L'entreprise vise en particulier la France, l'Allemagne et l'Europe du Nord, a indiqué mercredi Daniel Bloch, son directeur, dans une interview accordée au «Journal du Jura».

Afin d'étoffer notamment ses activités à l'étranger, Camille Bloch a annoncé il y a un mois déjà vouloir agrandir ses surfaces de logistique et de production sur son site de Courtelary (BE). Les investissements s'élèvent à 30 millions de francs.

Un centre d'accueil pour visiteurs prendra également place dans le nouvel espace. Créés dans le but de doubler la production, les nouveaux aménagements sont prévus pour durer une génération et demie, précise Daniel Bloch.

Pour rappel, la dernière construction de l'entreprise date des années 60. Elle visait alors aussi à doubler la production de chocolats.

Croissance malgré la concurrence

La firme écoule 80% de sa production sur sol helvétique. Une partie de ses produits se retrouve dans les grandes surfaces comme Migros, ce qui accroît sa visibilité.

En dix ans, le fabricant de chocolat a augmenté ses parts de marché de 80%, malgré un environnement de plus en plus compétitif en Suisse. «Nous devons faire face à la concurrence de toujours davantage de produits importés, la pression sur les prix ne cesse de croître», souligne Daniel Bloch dans les colonnes du quotidien.

Sur cette même période, la marque Ragusa a doublé de volume. En 2013, Camille Bloch a réalisé un chiffre d'affaires de plus de 60 millions de francs.

Camille Bloch emploie 180 personnes sur son site de Courtelary. L'an passé, la société a écoulé 3600 tonnes de chocolat. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!