Actualisé 07.03.2006 à 15:49

Campagne contre la violence domestique

A la veille de la Journée internationale de la femme, Amnesty International a présenté mardi à Berne le lancement de la campagne «En route contre la violence domestique en Suisse». Un bus consacré à ce problème sillonnera six cantons jusqu'en octobre.

Par cette tournée, qui mènera le véhicule notamment dans les cantons du Jura (mai) et du Valais (août), Amnesty International (AI) veut sensibiliser la population à la violence domestique. Le but est de faire pression sur les autorités afin qu'elles agissent davantage.

La violence domestique n'est en général pas considérée comme une violation des droits de l'homme ou sa gravité est minimisée, a indiqué Stella Jegher, responsable de la campagne. Or il s'agit de la plus quotidienne des violations de ces droits, a-t-elle poursuivi.

Une quarantaine en Suisse

Des dizaines de milliers de femmes meurent chaque année dans le monde des suites de la violence domestique. Rien qu'en Russie, elles sont 14 000 à succomber. Pour la Suisse, AI arrive à 40 décès, calculés d'après des informations des médias.

Il n'existe toujours aucune statistique nationale, mais rien qu'en février 2006, les médias ont rapporté quatre cas de femmes tuées par leur partenaire, selon AI. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!