20.11.2020 à 16:12

ItalieCampagne massive de tests ce week-end dans le Sud-Tyrol

Une campagne de dépistage a été lancée dans la région germanophone du Sud-Tyrol, au nord du pays, où le nombre de cas ne cesse de grimper.

Les habitants du village d’Ora dans le Sud-Tyrol attendent leur tour pour se faire tester. 
Les habitants du village d’Ora dans le Sud-Tyrol attendent leur tour pour se faire tester. AFP

Le Sud-Tyrol, une région autonome de l’extrême nord de l’Italie à la frontière avec l’Autriche, a entamé vendredi une campagne massive de dépistage du Covid-19 qui durera jusqu’à dimanche, dans le but de tester 70% de sa population sur une base volontaire.

Selon les autorités de cette région essentiellement germanophone, appelée aussi Haut-Adige, les taux d’infection par le coronavirus ont «atteint de telles proportions» qu’il devenu crucial de tester 350’000 personnes pour isoler les vecteurs de contamination.

Réouverture des écoles

À 9 heures, plus de 24’000 habitants de la région avaient été testés, dont 596 se sont avérés positifs. Le Sud-Tyrol est actuellement classé en «zone rouge», soit à haut risque selon le système de classification à trois couleurs instauré par l’Italie (jaune-orange-rouge).

Cette campagne de tests intervient en amont de la réouverture des écoles maternelles et primaires prévue pour mardi.

L’Italie, le premier pays européen à avoir parié sur les tests rapides antigéniques, a été ensuite suivie par la Grande-Bretagne, les États-Unis, la Slovaquie, etc. Cependant, ces tests fiables à 80-90% n’ont pas permis d’enrayer la flambée des nouveaux cas, passée de 500 par jour en août, quand ils ont commencé, à plus de 35.000 ces derniers jours.

(AFP/NXP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!