Football - Le Cameroun et le Cap-Vert lancent bien leur CAN
Actualisé

FootballLe Cameroun et le Cap-Vert lancent bien leur CAN

Les sélections des joueurs des championnats suisses ont toutes les deux pris les trois points lors de cette première journée du Groupe A de la Coupe d’Afrique des Nations.

par
Ruben Steiger
Le Xamaxien Dylan Tavares et Suleman Hamid se disputent le cuir lors du match entre l’Éthiopie et le Cap-Vert.

Le Xamaxien Dylan Tavares et Suleman Hamid se disputent le cuir lors du match entre l’Éthiopie et le Cap-Vert.

AFP

Le Cameroun s’est fait peur à Yaoundé pour l’ouverture de sa CAN. Auteurs d’un début de match assez moyen, probablement à cause de la pression de vouloir réussir devant leur public, les Lions Indomptables ont eu besoin de deux penaltys pour prendre le dessus sur le Burkina Faso.

Mené 0-1 par les Burkinabés à la suite d’une sortie manquée par André Onana, le gardien de l’Ajax Amsterdam, le pays hôte a comblé son retard et pris l’avantage juste avant la mi-temps avec deux penaltys parfaitement transformés par Vincent Aboubakar. Cette victoire lors du match d’ouverture devrait libérer le Cameroun qui est l’un des favoris de cette compétition.

Seul représentant de Super League sur la pelouse, le joueur de Young Boys Nicolas Moumie Ngamaleu était titulaire et a disputé 81 minutes de cette rencontre. Malheureusement pour lui et le Cameroun, il est un peu passé à côté de son match. L’ailier a été brouillon et n’a pas vraiment pesé positivement sur le jeu de son équipe.

Dylan Tavares fait son match

Contre l’Éthiopie, Petit Poucet de ce groupe, le Cap-Vert s’est imposé chichement. En supériorité numérique dès la 12e minute après l’expulsion de Yared Baye, les Capverdiens ont eu toutes les peines du monde à ouvrir le score dans ce match. Le but libérateur est arrivé juste avant la mi-temps par l’attaquant Julio Tavares.

Dylan Tavares, le défenseur de Neuchâtel Xamax, a vécu un match plutôt tranquille défensivement, mais il a été propre sur la majorité de ses interventions et a bien contenu les rares offensives éthiopiennes. Offensivement, il a activement participé au jeu de son équipe en essayant de créer du rythme et se rendant régulièrement disponible.

En deuxième mi-temps, même si la rencontre se disputait dans un faux rythme et que le jeu offensif du Cap-Vert manquait de créativité, le numéro 16 a tenté des choses et s’est créé quelques petites chances notamment via son centre à la 65e minute. Le joueur du FC Sion Vagner Dias est entré sur la pelouse à la 85e minute sans avoir le temps de se mettre en valeur.

Ton opinion