France: Canal+ aurait censuré un docu pour protéger Ménès
Publié

FranceCanal+ aurait censuré un docu pour protéger Ménès

Selon un site français, plusieurs passages de «Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste» ont été coupés avant sa diffusion.

La version du documentaire réalisé par Marie Portolano sur le sexisme dans le journalisme sportif proposée dimanche 21 mars 2021 sur Canal+ n’était pas tout à fait celle qui avait été prévue au départ. D’après les informations du site lesjours.fr, confirmées par «Le Parisien», la chaîne cryptée a fait enlever plusieurs passages. Il s’agit notamment de moments dans lesquels intervenaient les journalistes Pierre Ménès, Hervé Mathoux ainsi qu’un de leurs confrères dont le nom n’a pas été dévoilé.

afp

Officiellement, Canal+ a pris cette décision parce qu’elle pensait que «le documentaire était plus fort en donnant toute la parole aux femmes», rapporte «Le Parisien». Cependant, le choix de ne pas diffuser l’entretien entre Marie Portolano et Pierre Ménès – ainsi que deux scènes dans lesquelles le journaliste soulevait la jupe de sa consœur et embrassait Isabelle Moreau par surprise – partait d’une volonté de protéger le journaliste «plutôt que de le voir exposé à la vindicte avec la diffusion du documentaire».

La chaîne cryptée n’a pas souhaité commenter l’article paru sur lesjours.fr. Elle s’est contentée de renvoyer les journalistes vers un tweet publié par Marie Portolano publié quelques heures après la diffusion de «Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste». Dans son message, la Française qui a quitté Canal+ pour M6 a écrit: «L’essentiel c’est la parole des femmes qui a été intégralement respectée par Canal+. S’il vous plaît ne l’oubliez pas. Bises à tous et à tout le monde.»

(jfa)

Ton opinion