JO 2012 - Cyclisme: Cancellara: «J'ai plus gagné que perdu»

Actualisé

JO 2012 - CyclismeCancellara: «J'ai plus gagné que perdu»

Malgré la déception, le Bernois s'est dit satisfait de son résultat dans le contre-la-montre olympique, mercredi.

par
Oliver Dufour
Londres
Le Bernois a tenu à honorer l'esprit olympique.

Le Bernois a tenu à honorer l'esprit olympique.

Fabian Cancellara a franchi la ligne d'arrivée épuisé, avant de s'effondrer en se tenant l'épaule. Essayé pas pu. Du moins pour une médaille. Troisième du classement au premier pointage, «Spartacus» n'a cessé ensuite de perdre du temps sur les meilleurs. Il a terminé 7e, loin du trio de médaillés composé de Bradley Wiggins, Tony Martin et Christopher Froome.

«Tout le monde attendait que je fasse une médaille, mais j'ai fait le maximum, a affirmé le champion olympique de Pékin. J'ai donné le 100% de ce que j'avais. C'est le plus important pour un athlète qui participe aux Jeux olympiques.»

«Je me suis dit: «rentre à la maison»»

Mais Cancellara mentirait s'il disait qu'il n'a pas songé à jeter l'éponge samedi, après avoir embrassé les barrières de sécurité au terme d'un vol plané. «A ce moment-là, j'ai pensé: «va à la maison, repose-toi, passe du temps avec la famille», a-t-il admis. Quelque fois, la famille est plus importante que le sport. Et je sais que le sport peut s'arrêter d'une minute à l'autre. Mais j'ai ensuite pensé que je devais respecter ma situation, ce à quoi je m'étais consacré. Respecter les Jeux olympiques, a estimé le Bernois.

«Je savais qu'aujourd'hui (n.d.l.r.: mercredi) j'avais plus à perdre qu'à gagner, a poursuivi le colosse d'Ittigen. Mais je pense qu'en fin de compte, j'ai plus gagné que perdu. Et ça c'est très important pour le futur, pour la suite de ma carrière. Le fait que j'aie pu tout donner au nom de l'équipe qui a travaillé pour moi.»

Ton opinion