Cyclisme: Cancellara n'avait plus de jus
Actualisé

CyclismeCancellara n'avait plus de jus

Fabian Cancellara a dû déchanter dimanche lors de la course en ligne des Mondiaux de Geelong. Le Bernois a terminé 50e a 7'22'' du lauréat norvégien Thor Hushovd.

par
Marc Fragnière/Geelong
Fabian Cancellara n'a pas tenu les rythme des meilleurs, dimanche à Geelong.

Fabian Cancellara n'a pas tenu les rythme des meilleurs, dimanche à Geelong.

Cancellara s'est confié peu après la fin de la course. Interview.

Fabian, vous avez été largué à la fin de l'avant-dernier tour. Que s'est-il passé ?

Cancellara: Je n'avais tout simplement plus de jambes. J'ai tout donné, mais je n'ai plus pu suivre. En plus, j'avais des crampes.

C'est dommage, car la course semblait se présenter sous de bons auspices...

Oui, effectivement, l'équipe a bien travaillé et à la fin, je ne suis pas parvenu au résultat que j'avais espéré. C'est comme ça. Je n'ai malheureusement pas de moteur dans le vélo que je peux enclancher lorsque je n'arrive plus à suivre le peloton.

Ce parcours, plus accidenté qu'il n'y paraissait n'était pas vraiment taillé pour vous...

C'est clair. Avant d'arriver ici, tout le monde pensait qu'il s'agissait d'un parcours pour sprinters. Mais ce n'était pas le cas. Le fait que je n'étais pas à 100 % de ma condition m'a également pénalisé. Je fonctionne comme un diesel, j'aime courir longtemps, mais pas avec l'intensité qui a été imposée aujourd'hui. Je suis toutefois satisfait de moi-même puisque j'ai donné le maximum.

Cette course en ligne était votre dernière course d'une saison exceptionnelle et vous n'êtes pas venu pour rien à Geelong avec votre quatrième titre dans le chrono...

Oui, j'ai écrit l'histoire et ça, s'était important pour moi. Maintenant je vais pouvoir passer du temps avec ma famille et les gens qui me sont chers.

Pour revenir à l'épreuve du jour, avez-vous été surpris par son déroulé. Aviez-vous pensé que les favoris attaqueraient aussi tôt ?

Franchement non. Pozzato a lancé la première offensive beaucoup trop tôt! Il restait encore plus de 80 km à parcourir. C'est difficile à comprendre.

La victoire est finalement revenue à Thor Hushovd. Qu'est-ce que cela vous inspire ? Il a extrêmement bien couru et amplement mérité son succès. Il était en grande forme après la Vuelta. Pendant la course, il n'a rien fait. Enfin, disons plutôt qu'il a fait exactement ce qu'il devait faire.

Ton opinion