Neuchâtel: Candidat décédé: élection au Conseil d'Etat reportée

Actualisé

NeuchâtelCandidat décédé: élection au Conseil d'Etat reportée

La mort du candidat PDC au Château Raymond Traube à moins de deux semaines du scrutin aura des conséquences: l'élection est annulée. Celle du Grand Conseil, elle, est maintenue au 14 avril.

par
frb
L'élection au Château est repoussée, à la suite du décès subit du candidat PDC Raymond Traube.

L'élection au Château est repoussée, à la suite du décès subit du candidat PDC Raymond Traube.

L'agenda des élections cantonales neuchâteloises est chamboulé par le décès du candidat PDC Raymond Traube dans la nuit de mardi à mercredi. Le scrutin pour le Grand Conseil est maintenu au 14 avril, mais celui pour le Conseil d'Etat est annulé et reporté au 28.

«Quelles que fussent les chances de succès de Raymond Traube d'être élu au Conseil d'Etat, nous étions obligés d'annuler cette élection», a expliqué le conseiller d'Etat Claude Nicati jeudi devant la presse à Neuchâtel.

Lorsqu'un candidat au gouvernement devient inéligible dans les cinq semaines précédant la clôture du scrutin, l'élection doit être annulée et reportée, selon l'article 75 de la loi sur les droits politiques. «Nous ne pouvions pas déroger à cette norme.»

Par contre, l'élection au Grand Conseil, pour laquelle le défunt était aussi candidat, aura bien lieu le 14 avril. Car elle se tient selon le système de la représentation proportionnelle, où les sièges sont d'abord attribués aux partis avant de l'être nominativement aux candidats, a souligné le gouvernement cantonal.

Recours pas exclu

Les deux scrutins ne seront donc pas simultanés: deux semaines s'écouleront dans l'intervalle. Ainsi, le premier tour de l'élection au Conseil d'Etat aura lieu alors que la composition - et donc la majorité - du parlement sera déjà connue.

Le Conseil d'Etat n'écarte pas l'hypothèse d'un recours en raison de cette non-simultanéité. Il estime toutefois avoir choisi la moins mauvaise solution.

«Nous avons appliqué la loi sur les droits politiques qui ne nous oblige pas à annuler l'élection pour le Grand Conseil. Les membres du Conseil d'Etat et ceux du Grand Conseil vont entrer en fonction en même temps, comme l'exige la loi d'organisation du Grand Conseil», a argumenté Claude Nicati.

Quant à la question d'une éventuelle baisse du taux de participation en raison de cette dissociation des scrutins, elle n'a pas été abordée par le Conseil d'Etat. «Le risque existe, il n'est pas minimisé», a cependant admis Claude Nicati.

Second tour le 19 mai

Tous les partis doivent confirmer ou modifier leurs listes de candidats d'ici au mardi 9 avril à midi auprès de la chancellerie d'Etat. Et les citoyens devront détruire le matériel de vote déjà reçu pour l'élection au Conseil d'Etat, a dit la chancelière Séverine Despland.

Les nouveaux documents seront d'une couleur différente pour éviter la confusion. Le coût de l'envoi du nouveau matériel de vote se monte à quelque 200'000 francs. L'éventuel second tour est fixé au 19 mai.

Raymond Traube, 66 ans, est décédé dans la nuit de mardi à mercredi. Le pédopsychiatre défendait les couleurs du Parti démocrate-chrétien (PDC) aux côtés de ses colistiers Marc Eichenberger et Vincent Martinez. Encore le soir précédant sa mort, il avait participé à une émission de débat à la radio.

Ton opinion