Actualisé 07.12.2010 à 15:16

Appel à vider les banquesCantona va retirer 2300 fr. pour protester

Eric Cantona devrait effectuer un retrait de quelque 2300 francs sur son compte, suite à son appel à manifester son ras-le-bol aux banques.

L'ancien footballeur Eric Cantona, qui a lancé un appel à la «révolution par les banques» relayé sur internet, a prévenu l'agence BNP d'Albert (Somme) qu'il allait effectuer un retrait de plus de 1500 euros (quelque 2300 francs), a indiqué mardi à l'AFP le responsable de cette agence.

«M. Cantona est passé la semaine dernière pour prévenir qu'il allait faire un retrait supérieur à 1500 euros», a déclaré Antoine Poissonnier, responsable de l'agence BNP Paribas d'Albert, qui n'était pas en mesure de préciser la date prévue de ce retrait, ni son montant.

Il a souligné que l'agence était «prête à le recevoir aujourd'hui comme n'importe quel client qui ferait une demande pour un tel retrait».

Cantona pas encore aperçu

Mardi en fin de matinée, personne n'avait aperçu l'ancienne star de Manchester United dans le centre-ville d'Albert, une petite commune de 10'500 habitants.

L'agence BNP de la ville a fermé ses portes à midi et devait rouvrir à 13H30.

Selon un témoin interrogé par l'AFP, le chauffeur de Cantona est passé le prendre tôt mardi matin à son hôtel, le Royal Picardie, pour l'emmener sur le lieu de tournage d'un film de gangsters «De force», dans lequel il joue aux côtés d'Isabelle Adjani.

Le tournage se déroule sur l'aéroport d'Albert, un petit aérodrome servant essentiellement aux rotations des gros-porteurs Béluga qui transportent des composants d'Airbus, fabriqués à l'usine voisine de Méaulte.

Mais selon un figurant recruté par l'office du tourisme local, l'acteur ne s'est pas montré sur le lieu de tournage mardi matin.

Très courtois et très aimable

«Le fond de ma pensée, c'est que l'idée est belle, mais on a tous des traites à payer», a confié à l'AFP Didier Petit, propriétaire de l'Hôtel-restaurant de la Basilique qui jouxte la succursale de la BNP.

«En même temps, on n'est pas anarchiste pour deux sous, mais si ça a le mérite de réveiller les banquiers, tant mieux», a-t-il ajouté.

Selon un responsable de l'hôtel où loge depuis une semaine l'équipe du film, à l'exception d'Isabelle Adjani, «Cantona est un monsieur très courtois et très aimable».

«L'équipe est très respectueuse des lieux, on ne voit pas la différence avec nos clients habituels», en majorité des ressortissants du Commonwealth qui viennent visiter les cimetières militaires de la Grande guerre, nombreux dans la région, a-t-il ajouté.

(afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!