Suisse: Cantons ou Confédération: qui aura la main en cas de pandémie?

Publié

SuisseCantons ou Confédération: qui aura la main en cas de pandémie?

La Confédération et les cantons ne sont pas d’accord sur qui doit tenir les rênes lors d’une prochaine vague de coronavirus.

Si une nouvelle flambée de coronavirus devait survenir, qui devrait prendre le leadership?

Si une nouvelle flambée de coronavirus devait survenir, qui devrait prendre le leadership?

20min/David Ramseyer

Pour le Conseil fédéral, une chose est claire. Avec le retour à une situation normale, la responsabilité principale de la lutte contre le coronavirus est à nouveau entre les mains des cantons. Il a donc élaboré un document de base définissant la répartition des tâches entre la Confédération et les cantons durant la phase de transition jusqu’au printemps 2023 rapporte la «Schweiz am Wochenende». Il veut ainsi s’assurer que la Suisse est prête à faire face à une prochaine vague de pandémie, qui pourrait à nouveau déferler sur le pays dès l’automne. Selon la loi sur les épidémies, les cantons sont compétents pour ordonner des mesures et les coordonner entre eux, souligne le Conseil fédéral.

Mais les cantons voient les choses différemment. Un coup d’œil sur les prises de position le montre. Ils ne veulent pas prendre eux-mêmes des mesures impopulaires comme le port obligatoire du masque, la fermeture des écoles ou l’interdiction de manifestations. La Confédération doit au contraire intervenir.

La querelle entre la Confédération et les cantons se poursuit donc. Avec un constat: depuis le début de la pandémie, ils sont rarement d’accord. D’une part, de nombreux cantons estiment que la Confédération est souvent intervenue trop fortement et a maintenu ses mesures trop longtemps. D’autre part, lorsque la situation menaçait de dégénérer, les appels à l’aide fédérale étaient légion.

(jbm)

Ton opinion

130 commentaires