Actualisé

Suisse romandeCantons pas tous égaux devant les prises de hasch

Un coup de filet de 60 plants de marijuana n'a pas été communiqué par la police, mardi dans le Jura bernois. Une question de sensibilité.

par
Francesco Brienza
60 plants ont été saisis mardi par les forces de lordre bernoises à Sonceboz.

60 plants ont été saisis mardi par les forces de lordre bernoises à Sonceboz.

Les cultures de cannabis indoor découvertes en Suisse romande ne font pas toutes la Une des médias. Et pour cause: il y en a trop. Ainsi, 60 plants saisis dans un coup de filet, réalisé mardi par les forces de l'ordre bernoises à Sonceboz, n'ont pas eu les honneurs d'un communiqué de presse. C'est la radio locale RJB qui l'a divulgué, évoquant une prise importante pour la région. Contactée, la police cantonale s'explique: «Il n'y pas de règle inscrite dans le marbre en matière de diffusion d'information, note son porte-parole Nicolas Kessler. Chaque cas est évalué individuellement. Il faut savoir que nous enregistrons chaque année plus de 85 000 infractions aux lois fédérales. Nous ne pouvons tout simplement pas communiquer sur tout.»

La plupart des polices cantonales interrogées vont dans le même sens. «Tout dépend du degré d'importance du délit, ajoute Jean-Christophe Sauterel, de la division presse vaudoise. Mais il est clair que nous sommes aussi limités en effectifs et qu'il y a une part d'aléatoire.» A Neuchâtel, le porte-parole Pierre-Louis Rochaix s'interroge d'ailleurs sur l'utilité même de certaines communications. «Parfois, il n'y a tout simplement pas d'intérêt public, insiste-t-il. Sauf si la prise est exceptionnelle.» Seul Fribourg semble informer régulièrement sur ses prises. «A partir d'une trentaine de plantes nous avertissons la presse», note le lieutenant Gallus Risse. Dans tous les cas, les notes sont envoyées seulement après la clôture de l'enquête. Histoire de remonter discrètement vers les plus gros poissons.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!