Capricieux, Riquelme?

Actualisé

Capricieux, Riquelme?

Juan Roman Riquelme a dû quitter Villareal parce qu'il n'était pas prêt à être traité comme ses équipiers, à en croire le président du club espagnol.

«Le conflit a débuté l'an dernier quand Roman a voulu, en décembre, prendre plus de vacances que son coach ne voulait», écrit Fernando Roig sur le site du club.

«Comme le joueur ne voulait pas s'expliquer, j'ai compris que cela devenait un problème d'autorité. Nous avons essayé de résoudre ça en janvier, après la trêve hivernale, mais il a refusé de changer de position.» Riquelme a alors été prêté à son ancien club de Boca Juniors, qu'il a aidé à remporter la coupe Libertadores.

Le club argentin ne pouvant s'offrir ses services à titre permanent, le joueur est revenu à Villareal en début de saison mais n'a pas joué un seul match. La Primera Liga a finalement autorisé la signature d'un contrat de 30 mois entre Riquelme et Boca en début de semaine.

Fernando Roig a précisé que son club n'avait reçu aucune indemnité de transfert, «pas un seul Euro». Malgré l'absence de l'international argentin, Villareal a démarré en trombe la nouvelle saison. Il est actuellement deuxième derrière le Real Madrid.

(si)

Ton opinion